du 15 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

ProtonMail ajoute quelques cordes à son arc avec la version 3.12 de son interface web qui vient d'être mise en ligne. Elle apporte une fonctionnalité de chiffrement des contacts, les données étant stockées de manière à ce que seul l'utilisateur puisse y accéder.

Au passage, la société indique avoir renforcé son gestionnaire de contacts (désormais compatible vCard), ajouté des champs, amélioré l'import/export depuis des services tiers ou des fichiers CSV/vCard.

D'autres petites améliorations sont au programme comme la possibilité de télécharger toutes les pièces jointes d'un email au format Zip, d'accéder à des options de mise en page (taille et couleur du texte, fond du message, etc.) ou encore de composer des emails en format texte. L'heure de la dernière sauvegarde automatique sera également affichée.

Enfin, ProtonVPN for businesses fait son apparition. La formule se destine aux entreprises ayant un compte ProtonMail. Elles peuvent ainsi ajouter jusqu'à 100 connexions, cinq étant proposées par défaut.

ProtonMail 3.12 : refonte et chiffrement des contacts, ProtonVPN for businesses
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Alors que l'on pensait l'affaire close avec la signature d'un accord entre le fabricant et le président américain, le Sénat vient jouer les trouble-fêtes.

Les sénateurs ont en effet approuvé à 85 voix contre 10 la grande loi sur la Défense (NDAA) comprenant un amendement soutenu par plusieurs républicains. Celui-ci « interdirait à toutes les agences fédérales d’acheter tout type d’équipement ou de services venant de Huawei » explique le sénateur républicain Tom Cotton, selon l'AFP.

Ce n'est pas tout : il « interdirait également à toute entreprise américaine de recevoir de l’argent de contribuables américains, en subventions ou prêts, si elle utilise des produits de Huawei ou de ZTE. Enfin, notre amendement remettrait en place l’interdiction faite à ZTE d’acheter des biens et des services américains pour avoir enfreint nos lois ».

Ce vote n'est pour autant qu'une première étape. Le texte doit maintenant être harmonisé avec celui de la Chambre des représentants et ensuite signé par Donald Trump pour être appliqué.

En bourse, le spectre de la remise en place des sanctions n'est pas chaudement accueilli : l'action de ZTE dévisse et perd plus de 10 %.

Copié dans le presse-papier !

Cette année, le géant de Santa Clara fête ses 50 ans. L'occasion d'organiser quelques évènements, mais pas de faire de grandes annonces.

C'est également le 40ème anniversaire du 8086. Pour fêter cela, le Core i7-8086K a été mis sur le marché et un concours organisé. Ce modèle n'a rien de très intéressant, surtout vu son prix, mais sert d'emblème... qu'AMD veut faire tomber de son piédestal. 

La société propose à ceux ayant gagné ce processeur de le remplacer par… un Ryzen Threadripper 1950X. Une manière de montrer que sa gamme de produits est plus attractive.

Intel n'a pas tardé à réagir, déclarant à AMD que si « elle voulait aussi un Core i7-8086K, il suffisait de demander. Merci de nous aider à fêter le 8086 ! ». Bref, quelques enfantillages entre deux lancements de nouvelles gammes.

On s'amusera néanmoins de voir AMD préférer se focaliser sur les 40 ans à venir, plutôt que sur le passé. Ce, quelques jours après avoir organisé une conférence pour fêter… le premier anniversaire de ses processeurs pour serveurs, EPYC.

Copié dans le presse-papier !

Lancée fin 2017, l'application Android vient de subir une importante mise à jour avec quatre nouveautés. La première permet de définir une limite lorsque vous prêtez votre terminal à une personne. La deuxième instaure une limite journalière, avec des alertes lorsque vous approchez du seuil.

Datally affiche également la liste des applications inutilisées depuis au moins un mois et consommant de la data en arrière plan, libre à vous de les désinstaller. Enfin, une carte Wi-Fi permet d'afficher la liste des hotspots a proximité.  

Selon Google, les utilisateurs économisent en moyenne 21 % de données avec cette application.

Copié dans le presse-papier !

L'information a été mise en ligne par un tweet de Gregory Jacobs, un responsable Uber. Le message a depuis été effacé et le compte passé en privé.

Dans le tweet, une image montrait une course à 10,18 dollars avec une prise en charge à 16h46, ou bien à 8,15 dollars avec une attente de quelques minutes. « Si vous êtes d'accord pour partir plus tard, nous vous demanderons votre trajet pour 17h00 avec un prix inférieur ».

La société a confirmé travailler sur cette fonctionnalité, mais sans donner plus de détails pour le moment.

Copié dans le presse-papier !

Petite mise à jour OTA pour le smartphone, estampillée 5.1.8. Principal apport, « l'amélioration de la qualité audio des appels », ce qui n'est jamais un mal.

On ne sait pas encore si cette nouvelle version corrige le problème détecté par certains utilisateurs. Activer le haut-parleur lors d'un appel pouvait en effet couper complètement le son. L'interlocuteur pouvait entendre mais n'était donc plus entendu.

La nouvelle mouture apporte également davantage de stabilité, que ce soit dans la gestion du signal réseau ou dans le système. Là non plus, personne ne s'en plaindra.

La mise à jour est disponible depuis les Paramètres de l'appareil.