du 15 février 2018
Date

Choisir une autre édition

Il ne s'agit pour le moment que d'un nom de code, qui doit laisser place à une marque commerciale par la suite, mais c'est l'occasion pour la société d'évoquer sa stratégie sur ce terrain.

Elle s'articulera autour de trois éléments : Arm ML, Arm OD et Arm NN SDK. Le premier est un processeur dédié au machine learning, avec une capacité de calcul annoncée pour 4,6 TOPs, et une efficacité de plus de 3 TOPs par watt. C'est donc théoriquement mieux que la concurrence.

Le second est un processeur consacré à la détection d'objets en Full HD à 60 ips. Le SDK est pour sa part une suite logicielle permettant de gérer des frameworks tels que TensorFlow, Caffe et Android NN à travers les différentes puces maison : Cortex (CPU), Mali (GPU) ou ML.

Le tout devrait commencer à être disponible en preview dès avril, avec une distribution globale dans la seconde moitié de l'année.

Project Trillium : Arm dévoile ses plans dans le domaine du machine learning
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Android Police rapporte que la version 64 de Chrome pour Android a tendance à faire le ménage dans les URL lors d'un partage. Une pratique bienvenue, de nombreux paramètres étant parfois inutiles, mais pas forcément sans conséquences.

En effet, nos confrères précisent que certains éléments nécessaires ont parfois tendance à « sauter », comme une ancre permettant d'atteindre une partie précise de la page par exemple.

On aurait aussi aimé que l'utilisateur soit un minimum notifié de cette modification, ou puisse avoir la possibilité d'activer ou non une telle fonction. Espérons que cela sera amélioré à l'avenir.

Copié dans le presse-papier !

Comme la majorité des fabricants de smartphones, le constructeur sera au MWC de Barcelone pour présenter ses nouveautés. Il tiendra une conférence de presse le 26 février à partir de 8h30, et vient de publier un très court teaser sur le compte Twitter Xperia.

Aucun smartphone n'est présenté, mais la vidéo laisse penser que le fabricant devrait jouer avec les courbes pour ses prochains smartphones. Cette publication arrive juste après une lettre envoyée à la FCC pour annoncer du changement dans le design d'un de ses prochains produits.

Quoi qu'il en soit, il faut maintenant attendre lundi prochain pour savoir de quoi il en retourne exactement. Selon les dernières rumeurs, le smartphone devrait porter le nom de Xperia XZ2.

Copié dans le presse-papier !

Connus sous le nom de code Cliffdale Refresh (les SSD Cliffdale ont été lancés fin 2017), ils sont désormais disponibles en versions de 4 et 8 To, toujours dans un format de 2,5" (15 mm de hauteur), avec un connecteur U.2 (PCIe NVMe 3.1 x4).

Comme leurs prédécesseurs de 1 et 2 To, ils exploitent de la 3D NAND TLC sur 64 couches. Le fabricant annonce des débits de respectivement 3 et 3,2 Gb/s avec une latence en lecture de 9 µs. Tous les détails sont disponibles par ici.

Enfin, une gamme SSD DC P4511 arrivera plus tard cette année, au format M.2 (110 mm) cette fois-ci, avec une consommation revue à la baisse. Nous n'avons pas plus de détail pour le moment.

Que ce soit pour les DC P4510 ou P4511, aucun prix n'a été précisé.

Copié dans le presse-papier !

Le groupe explique que cette acquisition doit positionner l'enseigne « comme un leader omnicanal du Lifestyle (Mode, Décoration, Beauté) ».

D'un côté il y aura donc le réseau physique et les équipes de Monoprix, de l'autre le savoir-faire d'e-commerçant de Sarenza précise le communiqué.

Sur Twitter, Stéphane Treppoz (PDG de Sarenza) s'explique davantage : « On s’est battus seuls face au pouvoir des GAFA mais c’est un combat déséquilibré. On sera plus forts pour innover ensemble ».

Le montant de la transaction n'est pas précisé, pas plus que le délai prévu pour qu'elle arrive à son terme.

Copié dans le presse-papier !

Android 8.0 a introduit un nouveau mécanisme permettant aux applications de venir remplir automatiquement des champs de formulaires, dont les mots de passe. Une API pour en finir avec l'utilisation des technologies d'assistance, parfois vectrices d'insécurité.

Le gestionnaire de mots de passe LastPass est enfin compatible avec cette API. Notez que ce comportement n'est pas actif par défaut. Il faut se rendre dans les paramètres d'Android pour l'activer, puis sélectionner une application privilégiée pour le remplissage (ici LastPass).

Notez que LastPass continue d'être compatible avec les technologies d'assistance pour remplir les champs dans les applications non prévues pour Android 8.0.