du 29 août 2019
Date

Choisir une autre édition

Le 19 octobre prochain, Google entérinera deux nouvelles règles pour les concepteurs d’extensions pour Chrome.

D’une part, elles auront l’obligation de ne réclamer que la plus petite quantité de données possible. La demande n’était jusqu’à présent qu’un simple « encouragement ».

D’autre part, toutes celles gérant des données fournies par l’utilisateur et des communications personnelles devront fournir une politique de vie privée facilement accessible. Seules les extensions gérant des données personnelles et sensibles devaient s’en acquitter jusqu’ici.

Google recommande aux développeurs de vérifier leurs extensions maintenant, car les contrôles qui commenceront le 19 octobre aboutiront à des suppressions ou des rejets du Web Store si les règles ne sont pas respectées.

L’annonce a été faite le 23 juillet et a provoqué une réaction de Mozilla, qui a récemment communiqué également auprès des développeurs. Le père de Firefox rappelle son programme Recommended Extensions (vérifiées et davantage visibles dans le catalogue) et invite à relire sa liste des bonnes pratiques

Project Strobe : Google durcit le ton autour de la vie privée dans les extensions Chrome
chargement Chargement des commentaires...