du 05 octobre 2017
Date

Choisir une autre édition

Le lancement de Coffee Lake-S serait-il un « paper launch » ? Cela semble être le cas selon certaines de nos sources qui évoquent une très faible disponibilité dans les stocks des revendeurs, malgré une annonce dans la journée. Il nous a été confirmé que très peu de puces seraient proposées, personne (même chez les partenaires) n'étant apparemment capable de fournir une date pour un retour à la normale.

Le service commercial d'Intel serait à peu près aussi disponible que ses nouvelles puces, alors qu'une multitude de tests s'apprêtent à être publiés. Interrogée sur le sujet, la marque ne nous a pour le moment pas répondu.

Une preuve supplémentaire que ces produits ont été lancés de manière précipitée afin de contrer la vague Ryzen d'AMD ? Si cela se confirme, on ne pourra que regretter un tel choix de la part du fondeur, qui avait déjà avancé à la dernière minute la date d'officialisation de ses puces et de leurs tarifs.

Si une partie de la nouvelle stratégie d'Intel semble intéressante, notamment sa position sur le nombre de cœurs intégrés, on note encore de trop nombreuses erreurs dans la communication et dans certaines pratiques. Pendant ce temps, AMD continue de se frotter les mains, bien que la société ait déjà revu à la baisse le tarif de certains de ses Ryzen, pour répondre aux baisses ponctuelles organisées par Intel afin de vider les stocks des revendeurs.

Elle annoncera prochainement ses APU mobiles, qui devront enfoncer le clou dans le domaine des PC portables.

Processeurs Core de 8ème génération : des tests, mais peu ou pas de disponibilité
chargement Chargement des commentaires...