du 22 juin 2018
Date

Choisir une autre édition

Au début du mois, nous apprenions que les trois fabricants de puces avaient reçu la visite d'enquêteurs chinois, après avoir constaté que les prix de la DRAM avaient « considérablement augmenté ».

« Selon la loi antitrust chinoise, Samsung, SK Hynix et Micron pourraient être condamnés à une amende entre 800 millions et 8 milliards de dollars » s'ils sont reconnus coupables d'entente sur les prix rapporte Digitimes, citant des sources proches du dossier.

L'enjeu est important : « La Chine essaie de protéger son marché des PC et des smartphones contre la hausse du prix de la DRAM » expliquait récemment une analyste à Reuters.

Rappelons enfin que Samsung, SK Hynix, Elpida Memory (racheté par Micron) ont déjà été condamnés pour entente sur les prix de la DRAM.

Prix de la DRAM : vers de lourdes amendes pour Samsung, SK Hynix et Micron ?
chargement Chargement des commentaires...