du 27 avril 2018
Date

Choisir une autre édition

L'annonce a été faite par Brian Olsavsky (directeur financier) lors de la présentation des résultats financiers du groupe. Elle fait suite à une hausse de près de 20 % de l'abonnement mensuel (de 10,99 à 12,99 dollars).

Dès le 11 mai, les nouveaux clients devront donc débourser 119 dollars au lieu de 99 dollars actuellement. Les anciens clients ont un peu plus de temps puisque la bascule se fera le 16 juin.

Le géant du Net ne donne aucune d'explication sur cette hausse. Selon TechCrunch, elle pourrait être liée à la frénésie d'achats de contenus d'Amazon. Dans un communiqué transmis à nos confrères, le revendeur explique que, « depuis que nous avons augmenté le prix annuel de Prime il y a quatre ans, la valeur des services proposés a considérablement augmenté ».

En France, le tarif est toujours à 49 euros par an, pour le moment.

Prime : Amazon augmente de 20 % le tarif de son abonnement annuel aux États-Unis
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Après Google Chrome et Safari d'Apple, le chercheur en sécurité Sabri Haddouche a découvert un bug empêchant l'utilisation de Firefox sur Windows, macOS et Linux. Il peut geler ou planter le navigateur et, dans certains cas, planter le PC.

Le bogue, détaillé à ZDNet, consiste à générer un fichier (blob) au nom très long, et à demander à Firefox de le télécharger toutes les millisecondes. Ces demandes répétées saturent un canal de communication inter-processus (IPC) entre le processus principal et son enfant.

Au grand minimum, le navigateur gèle entièrement. Au pire, l'ordinateur plante. Le problème a été signalé à Mozilla… avant que le ticket ne soit passé en privé. Le bogue existe toujours sur la dernière révision du logiciel, la 62.0.2.

Pour mémoire, le chercheur a déjà obtenu le plantage d'appareils iOS via l'appel d'une propriété CSS très gourmande en ressources.

Copié dans le presse-papier !

WLinux se veut une distribution Linux axée sur l’utilisation sous Windows 10, via le WSL (Windows Subsystem for Linux). À l’inverse d’autres systèmes comme Ubuntu, Debian, Kali et OpenSUSE, WLinux serait pleinement conçue pour cet usage.

Selon son développeur principal, Hayden, elle fournit d’emblée une tripotée d’outils de développement (dont zsh shell, git, Python 3.7 et wslu), tout en supprimant des composants jugés inutiles, comme systemd.

La distribution est basée sur Debian et doit donc fournir un environnement prêt à l’emploi, sitôt après l’installation. Elle est également censée pouvoir être patchée plus rapidement que les distributions disponibles dans le Windows Store.

WLinux n’est cependant pas gratuite. Ses sources ont beau être disponibles sur GitHub (licence MIT), elle est vendue 19,99 dollars, avec une réduction de 50 % pour son lancement.

Beaucoup attendront sans doute d’avoir des retours sur cette nouvelle venue avant de se jeter à l’eau. Cela étant, une distribution Linux optimisée pour Windows 10 reste un amusant signe des temps.

Copié dans le presse-papier !

Comme son nom l'indique, il s'agit d'un casque autonome. Il exploite un Snapdragon 835 avec 4 Go de mémoire vive et un champ de vision à 110 degrés.

La première nouveauté est la prise en charge du 6DoF, ou 6 degrés de liberté : les translations et rotations sur trois axes. Selon Google, cette technique était auparavant réservée à la VR via ordinateur.

Des manettes expérimentales 6DoF sont également annoncées, avec « un système de suivi optique ». Elles ne nécessitent pas de capteurs/caméras externes et utilisent « l'apprentissage automatique et des "pièces" du commerce pour estimer avec précision la position 3D et l'orientation des contrôleurs ».

Un mode « see-through » permet de voir « à travers le casque », avec une faible latence et un rendu 3D suffisamment proche de la réalité pour arriver à jouer au tennis de table avec un casque sur la tête. De quoi ouvrir la voie à de nouveaux services en réalité augmentée.

Enfin, Google affirme qu'il est désormais possible de lancer n'importe quelle application Android pour smartphone sur un casque Daydream. De plus amples informations sont disponibles par ici.

Copié dans le presse-papier !

Lors de l'annonce du Nighthawk Pro Gaming XR700 de la société, nous évoquions la présence d'un connecteur SFP+ et l'intérêt qu'il pouvait avoir pour utiliser ce routeur en remplacement d'une Livebox.

À l'époque, nous avions seulement eu la confirmation que Netgear travaillait sur des firmwares permettant une identification sur le réseau d'Orange, sans plus de détails.

Depuis, il nous a été confirmé que l'objectif est de proposer cette solution sur quelques routeurs, via un port RJ45 ou SFP selon l'ONT, pour les clients de l'offre FTTH de l'opérateur.

Pour le moment, il ne s'agit que d'essais en interne, aucune date n'ayant pu nous être confirmée pour une mise en ligne d'un firmware public. Nous ne savons pas non plus quels seront les routeurs concernés.

Pour rappel, le XR700 est attendu en France dans le courant du mois d'octobre, à un tarif de 500 euros.

Copié dans le presse-papier !

Le nouveau système d'exploitation pour les Mac devrait être disponible vers le 19h, heure classique du déploiement des plateformes chez Apple.

Pour rappel, les principales nouveautés de Mojave sont un mode sombre pour l'interface, les piles avec classement automatique sur le bureau, les actions rapides, un Mac App Store complètement remanié, la vue Galerie, un nouvel outil Capture, une sécurité renforcée et l'ajout des applications Bourse, Maison et Dictaphone.

Comme d'habitude, la nouvelle mouture sera disponible gratuitement depuis le Mac App Store, si tant est que la machine utilisée soit compatible (mi-2012 au minimum).