du 14 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Presse-citron racheté par le suisse Keleops AG

Cela fait quelques semaines maintenant que l'équipe du site lyonnais fondé par Éric Dupin en 2005 compte de nouvelles signatures. La raison vient d'être officialisée : il a été racheté pendant l'été par Keleops AG.

Cette société suisse est dirigée par Jean-Guillaume Kleis, ancien trader reconverti dans les nouvelles technologies lorsqu'il a cofondé Stuffi. Elle semble également implantée à Londres, où elle recherche actuellement un stagiaire en Business Development.

Le groupe se présente sur son site comme un acteur qui « met en relation des prestataires de services en ligne avec des clients potentiels à travers un réseau propriétaire de sites Internet (affiliation) ».

Il revendique plus de dix millions de fans sur Facebook « drainés » chaque mois par des « jeux ludiques ». Des lecteurs qui sont donc autant de potentiels « nouveaux clients pour les annonceurs [...] sur la base d’une rémunération exclusivement à la performance ».

Eric Dupin y est nommé consultant éditorial.

Déjà présent dans des secteurs comme l'assurance, la finance ou les réseaux sociaux, Keleops veut avec le rachat de Presse-Citron renforcer sa position dans le secteur des nouvelles technologies « et devient un acteur incontournable dans l’analyse des nouvelles tendances » précise le communiqué.

Le site doit de son côté « renforcer sa position parmi les acteurs francophones du monde high-tech » selon Hélène Quaniaux, en charge du développement des partenaires.

Mais ils sont déjà nombreux et de taille, d'Altice (BFM Tech, 01Net) à TF1 (Neweb, Les Numériques). On y trouve également de plus petits groupes comme Clubic (récemment redevenu indépendant de M6), Humanoid (Frandroid, Numerama) ou JDG Network (Journal du geek, gamer, graphic, buzz).

Dans cette aventure, Keleops sera soutenu par « son partenaire historique » Do More SAS, qui n'est autre que la société lyonnaise derrière Stuffi. Les deux sites s'étaient d'ailleurs déjà associés pour l'organisation d'un évènement autour du DJI Mavic Air.

De quoi permettre au groupe suisse de « mettre à disposition de Presse-Citron son expertise dans la gestion de sites internet et de partager son savoir-faire sur de nouvelles thématiques ».

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Ce satellite dédié à l'observation de la Terre a été développé pour le Maroc par le consortium Thales Alenia Space. Il rejoint donc Mohammed VI-A envoyé le 7 novembre 2017.

Il servira notamment « aux activités cartographiques et cadastrales, à l’aménagement du territoire, au suivi des activités agricoles, à la prévention et à la gestion des catastrophes naturelles, au suivi des évolutions environnementales et de la désertification ainsi qu’à la surveillance des frontières et du littoral ».

La mission VV13 est le neuvième lancement de l'année pour Arianespace, le second avec une fusée Vega. Depuis son exploitation en 2012, c'est le treizième succès de suite pour le lanceur léger.

Copié dans le presse-papier !

Le kit permet pour rappel de créer plus facilement des applications UWP (Universal Windows Platform) en proposant des modèles et en guidant le développeur. Il avance d’ailleurs rapidement, puisque la version 1.0 ne date que de l’année dernière.

La nouvelle version du Studio commence par ajouter le support de Visual Studio 2019. Même si cette mouture de l’environnement de développement n’est pas encore sortie, elle est presque finalisée et est disponible pour test.

Le kit améliore également son temps de lancement, en classant les modèles par plateformes et langages. Le développeur sera en outre mieux guidé sur les fonctions Suspend et Resume qui permettent, comme on s’en doute, de suspendre l’état d’une application et le reprendre par la suite.

Outre d’inévitables corrections de bug, la version 2.5 renforce aussi ses guides sur le Fluent Design System. Un bon point puisque la dernière version du SDK Windows contient WinUI, qui permet l’utilisation des nouveaux éléments d’interface dans tous les versions de Windows 10 depuis l’Anniversary Update.

Tant qu’à y être, l’éditeur fournit quelques indications sur les nouveautés qui attendent les prochaines versions : support des projets multiples au sein d’une même solution, modèles de barres de menus, Identity Login, amélioration du support de Visual Studio 2019, page Adaptive Grid et fonctionnalités Azure.

Copié dans le presse-papier !

TechCrunch rapporte qu'une nouvelle fonction est apparue pour certains utilisateurs sur LinkedIn. Baptisée Student Voices, elle n'est pour l'instant accessible qu'aux étudiants des universités américaines et permet de partager des vidéos sur le même format que les fameuses « Stories » de Snapchat.

Le réseau social explique que cette fonction doit permettre aux étudiants de partager leurs expériences. « C'est un moyen génial pour les étudiants de construire leur profil et d'apporter un contenu authentique qui montre qui ils sont [...] cela peut aider de potentiels employeurs à mieux les connaître », estime ainsi un porte parole de LinkedIn.

Il va bien sans dire que les utilisateurs vont évidemment surtout s'en servir pour se montrer sous leur meilleur jour, partager leur « morning routine détox », avec des clips qu'on imagine très travaillés. Loin de la spontanéité à laquelle le réseau social veut faire croire.

Copié dans le presse-papier !

Selon les informations d'Europe 1, un accord aurait été conclu entre la Fédération des buralistes et la Banque de France pour autoriser la vente de bitcoins dans les bureaux de tabac à partir du 1er janvier 2019.

Dans un premier temps, quelques milliers d'échoppes seraient équipées afin de distribuer des « coupons » avec une valeur en euros donnée (50, 100, 250 euros…) au moment de l'achat. Il reste à voir avec quel prestataire ce service serait rendu, et avec quelles commissions à la clé.

Notre confrère assure également que « bitcoin va devenir un site de paiement à part entière », ce qui paraît étonnant. Bitcoin n'est en effet pas une entité unique et il est déjà possible de payer des services et produits à travers des crypto-monnaies.

Mai la Banque de France, contactée par nos soins, dément l'existence d'un tel accord et assure qu'un communiqué explicatif sera publié dans les heures à venir.

Copié dans le presse-papier !

2018 est une année noire pour Free, qui a perdu des abonnés Freebox et Free Mobile au cours des deux derniers trimestres. En bourse, la capitalisation d'Iliad a été divisée par deux en moins d'un an. La Freebox V7, censée relancer la machine, se fait encore et toujours attendresix ans après les premières promesses.

Lors de son dernier bilan, l'opérateur donnait deux raisons : « le contexte commercial intense et la sortie de ventes privées d’une partie de la base d’abonnés ». Pour enrayer la chute, Iliad tente une approche : prolonger les promotions des clients vente privée.

Les clients ayant profité d'un forfait Free Mobile à 0,99 euro par mois pendant un an, peuvent ainsi le garder pour 9,99 euros au lieu de 19,99 euros. Selon Univers Freebox (qui se base sur une capture d'écran d'une interface client), cette remise de 10 euros par mois serait valable « à vie ».

Même situation sur le fixe : au lieu de repasser à 37,97 euros par mois après une vente privée à 9,99 euros pendant un an, des clients se voient proposer un tarif de 19,99 euros, mais pendant neuf mois seulement. C'est exactement le prix de la Freebox Révolution pour les nouveaux clients (mais pendant 12 mois).