du 14 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Presse-citron racheté par le suisse Keleops AG

Cela fait quelques semaines maintenant que l'équipe du site lyonnais fondé par Éric Dupin en 2005 compte de nouvelles signatures. La raison vient d'être officialisée : il a été racheté pendant l'été par Keleops AG.

Cette société suisse est dirigée par Jean-Guillaume Kleis, ancien trader reconverti dans les nouvelles technologies lorsqu'il a cofondé Stuffi. Elle semble également implantée à Londres, où elle recherche actuellement un stagiaire en Business Development.

Le groupe se présente sur son site comme un acteur qui « met en relation des prestataires de services en ligne avec des clients potentiels à travers un réseau propriétaire de sites Internet (affiliation) ».

Il revendique plus de dix millions de fans sur Facebook « drainés » chaque mois par des « jeux ludiques ». Des lecteurs qui sont donc autant de potentiels « nouveaux clients pour les annonceurs [...] sur la base d’une rémunération exclusivement à la performance ».

Eric Dupin y est nommé consultant éditorial.

Déjà présent dans des secteurs comme l'assurance, la finance ou les réseaux sociaux, Keleops veut avec le rachat de Presse-Citron renforcer sa position dans le secteur des nouvelles technologies « et devient un acteur incontournable dans l’analyse des nouvelles tendances » précise le communiqué.

Le site doit de son côté « renforcer sa position parmi les acteurs francophones du monde high-tech » selon Hélène Quaniaux, en charge du développement des partenaires.

Mais ils sont déjà nombreux et de taille, d'Altice (BFM Tech, 01Net) à TF1 (Neweb, Les Numériques). On y trouve également de plus petits groupes comme Clubic (récemment redevenu indépendant de M6), Humanoid (Frandroid, Numerama) ou JDG Network (Journal du geek, gamer, graphic, buzz).

Dans cette aventure, Keleops sera soutenu par « son partenaire historique » Do More SAS, qui n'est autre que la société lyonnaise derrière Stuffi. Les deux sites s'étaient d'ailleurs déjà associés pour l'organisation d'un évènement autour du DJI Mavic Air.

De quoi permettre au groupe suisse de « mettre à disposition de Presse-Citron son expertise dans la gestion de sites internet et de partager son savoir-faire sur de nouvelles thématiques ».

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

La 20th Century Fox a mis les petits plats dans les grands avec Tim Miller (Deadpool) à la réalisation et James Cameron à la production.

Arnold Schwarzenegger et Linda Hamilton reprennent leurs rôles respectifs du T-800 et Sarah Connor. MacKenzie Davis, Natalia Reyes, Gabriel Luna et Diego Boneta sont également au casting.

L'histoire est une suite directe à Terminator 2, ignorant les autres opus de la saga. Voici le pitch : « De nos jours à Mexico. Dani Ramos (Natalia Reyes), 21 ans, travaille sur une chaîne de montage dans une usine automobile. Celle-ci voit sa vie bouleversée quand elle se retrouve soudainement confrontée à 2 inconnus : d’un côté Gabriel (Gabriel Luna), une machine Terminator des plus évoluées, indestructible et protéiforme, un « Rev-9 », venue du futur pour la tuer ; de l’autre Grace (Mackenzie Davis), un super-soldat génétiquement augmenté, envoyée pour la protéger ».

« Embarquées dans une haletante course-poursuite à travers la ville, Dani et Grace ne doivent leur salut qu’à l’intervention de la redoutable Sarah Connor (Linda Hamilton), qui, avec l’aide d’une source mystérieuse, traque les Terminators depuis des décennies ». Bien évidemment, il n'est pas seulement question de sauver une personne, mais l'humanité tout entière.

Au cinéma le 23 octobre.

Copié dans le presse-papier !

C'est Marianne qui la diffuse dans son numéro 1158 de son magazine et sur son site.

« Le géant américain choisit avec soin les communes françaises dans lesquelles il s’installe. Et exige une grande discrétion de la part des élus, jusqu’à leur faire signer des clauses de confidentialité », expliquent nos confrères.

Marianne explique notamment que le revendeur choisit ses « cibles avec soin » : des régions touchées par des licenciements et « abandonnées par l’industrie ». Les responsables se plient en quatre pour attirer le géant américain et sa promesse de milliers d'emplois dans son sillage.

Copié dans le presse-papier !

La mise à jour sera d'abord déployée aux États-Unis ce mois-ci, avant d'arriver en Europe (et en France) au cours des prochaines semaines.

L'assistant numérique d'Alexa se place donc à côté de celui de Google dans les téléviseurs depuis les modèles 2018.

Le fabricant annonce au passage que ses TV 2019 Oled et certaines NanoCell recevront une mise à jour au milieu de l'année pour les compatibilités AirPlay 2 et HomeKit.

Copié dans le presse-papier !

Les Coffres, ou Vaults, permettent de mettre de l'argent de côté sur son compte (mais sans intérêt). Vous pouvez « arrondir vos transactions, mettre en place un paiement récurrent ou simplement effectuer des versements ponctuels », explique la jeune pousse.

Elle vient de lancer les Coffres collaboratifs. Le principe est le même, mais plusieurs personnes peuvent interagir avec le Coffre. Pratique par exemple au sein d'une famille, que ce soit pour les parents ou l'argent de poche des enfants.

Et justement, Revolut travaille sur Youth, une nouvelle application pour « les jeunes clients ». Aucune information supplémentaire n'est donnée pour l'instant.

Copié dans le presse-papier !

Nouvelle mouture pour Kali Linux, distribution GNU/Linux spécialisée dans la sécurité, plus particulièrement les activités de « hacking éthique », dont les tests d’intrusion.

La version 2019.2, disponible depuis hier soir, inclut notamment la mouture 2019.2 de NetHunter, qui supporte désormais plus de 50 appareils mobiles, avec des versions d’Android allant de 4.4 à 8.0.

Pour le reste, il s’agit essentiellement de corrections de bugs, de nouvelles versions mineures d’outils (seclists, msfpc, exe2hex…) ou encore d’un nouveau noyau Linux (4.19.28), la distribution restant sur la branche LTS.

Notez que les utilisateurs actuels de la distribution n’ont pas besoin de télécharger la nouvelle image ISO. Kali Linux est en « rolling release » et ne nécessite donc qu’une mise à jour des paquets pour récupérer les mêmes nouveautés.

Pour lancer la mise à jour, la commande est normalement connue des habitués :

apt update && apt -y full-upgrade

Les intéressés par une réinstallation complète ou neuve sur une autre machine pourront récupérer l’image ISO depuis le site officiel.