du 25 janvier 2018
Date

Choisir une autre édition

Les prochaines révisions des plateformes Apple seront toutes importantes pour une raison ou une autre.

iOS 11.3 apporte ainsi l'option permettant de couper la limitation de fréquence du Soc en fonction de l'état de la batterie. Un ajout qui répond au défaut de communication de l'entreprise auprès de ses utilisateurs, beaucoup y voyant la preuve d'une obsolescence programmée.

La nouvelle bêta apporte également quatre nouveaux animojis pour l'iPhone X (lion, dragon, ours et crâne), un affichage plus clair de la politique de confidentialité, le retour de Messages sur iCloud (synchronisation des messages sur l'ensemble des appareils), des informations supplémentaires dans les mises à jour sur l'App Store, ou encore l'ajout de Documents cliniques dans Santé, permettant à des établissements de santé de fournir des informations au format FHIR.

Du côté de High Sierra, la première bêta 10.13.4 apporte surtout deux évolutions visibles. D'abord la prise en charge de Messages sur iCloud, même si comme le signale iGen, l'option peut mettre du temps à se dégriser. Ensuite des avertissements au lancement des applications 32 bits, indiquant à l'utilisateur qu'elles peuvent ralentir sa machine. Un message identique à celui trouvé sur iOS avant que la version 11 ne sorte. Notez là encore qu'un panneau de confidentialité accueille l'utilisateur après le redémarrage.

Enfin, côté tvOS 11.3, on retrouve ici aussi cet écran, mais surtout une option jusque-là réservée à l'Apple TV 4K : l'adaptation automatique de la fréquence d'image, en fonction du contenu. Ce réglage devient disponible sur les Apple TV de 4e génération, soit celle avant le modèle 4K.

Pour l'instant, seuls les développeurs ont accès à bêtas. Le programme public de test devrait cependant ne plus tarder à suivre. Comme toujours, nous mettons en garde contre des installations un peu trop pressées, les premières bêtas provoquant souvent de nombreux soucis (ralentissements, incompatibilités, plantages…).

Premières bêtas chez Apple pour iOS 11.3, macOS 10.13.4 et tvOS 11.3
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Nuance est connu pour ses applications de reconnaissance vocale (la série de logiciels Dragon), et notamment Dragon Medical pour le corps médical.

Du côté de Microsoft, c'est évidemment d'Azure dont il est question et de ses applications d'intelligence artificielle. La suite vous vous en doutez : un mélange des deux pour « améliorer la productivité, tout en permettant aux médecins de se concentrer sur ce qu'ils font le mieux : prendre soin des patients ».

« Avec le consentement du patient », la conversation entre le médecin et le patient sera écoutée et analysée pour remplir automatiquement le dossier médical du second. Une synthèse et une ordonnance peuvent aussi être délivrées. 

Afin de mettre en place ce partenariat, Nuance migre une partie de son infrastructure sur Azure.

Copié dans le presse-papier !

D'extérieur, il ressemble à d'autres SUV du fabricant suédois, sauf que la calandre est pleine et que le pot d'échappement est absent. Bien évidemment, la trappe du réservoir laisse place à une borne pour recharger la voiture.

Volvo annonce 4,9 secondes pour passer de 0 à 100 km/h, une autonomie de plus de 400 km et une autonomie de 80 % avec 40 minutes de charge.

Tous les détails sont disponibles par ici. Reste maintenant à connaître son prix et sa disponibilité.

Copié dans le presse-papier !

Cette application disponible depuis une dizaine d'années vous permet de profiter d'un numéro de téléphone pour vos appels et SMS, avec une messagerie vocale.

Ce service n'est par contre disponible que pour les comptes Google personnels aux États-Unis et G Suite dans certaines régions.

Comme repéré par VentureBeat, il est désormais possible de demander à Siri de passer un appel ou d'envoyer un SMS via Google Voice. Pour le moment, Google Assistant ne peut toujours pas faire de même.

Copié dans le presse-papier !

Il y a quelques jours, une drôle d'histoire est remontée à la surface concernant les derniers smartphones de Samsung et leurs lecteurs d'empreintes digitales ultrasoniques.

Avec certains étuis et écrans de protection, la détection et la reconnaissance ne se passent pas correctement et il est ensuite possible de déverrouiller son smartphone avec d'autres doigts que ceux autorisés, comme l'explique la BBC.

Après avoir pointé du doigt des protections d'écran bas de gamme pendant un temps, Samsung a finalement reconnu le problème et annonce qu'il le corrigera avec une mise à jour, sans plus de précisions sur son fonctionnement. 

Suite à cette découverte, la banque coréenne KaKao Bank a demandé à ses clients de désactiver l'empreinte pour se connecter aux services, comme le rapportent nos confrères. D'autres pourraient suivre.

Copié dans le presse-papier !

Alors que les trois partenaires prévoyaient d'apporter 45 millions d'euros, il serait désormais question de 135 millions d'euros, selon La Lettre A.

Il faut dire que la concurrence sera rude pour la future plateforme de streaming. En plus de Netflix et d'Amazon Prime, elle devra faire face à Disney+, HBO Max, etc.

Nos confrères indiquent d'ailleurs que « des discussions ont eu lieu avec Disney sur une possible offre commune, mais n'ont pas abouti ».