du 25 janvier 2018
Date

Choisir une autre édition

Les prochaines révisions des plateformes Apple seront toutes importantes pour une raison ou une autre.

iOS 11.3 apporte ainsi l'option permettant de couper la limitation de fréquence du Soc en fonction de l'état de la batterie. Un ajout qui répond au défaut de communication de l'entreprise auprès de ses utilisateurs, beaucoup y voyant la preuve d'une obsolescence programmée.

La nouvelle bêta apporte également quatre nouveaux animojis pour l'iPhone X (lion, dragon, ours et crâne), un affichage plus clair de la politique de confidentialité, le retour de Messages sur iCloud (synchronisation des messages sur l'ensemble des appareils), des informations supplémentaires dans les mises à jour sur l'App Store, ou encore l'ajout de Documents cliniques dans Santé, permettant à des établissements de santé de fournir des informations au format FHIR.

Du côté de High Sierra, la première bêta 10.13.4 apporte surtout deux évolutions visibles. D'abord la prise en charge de Messages sur iCloud, même si comme le signale iGen, l'option peut mettre du temps à se dégriser. Ensuite des avertissements au lancement des applications 32 bits, indiquant à l'utilisateur qu'elles peuvent ralentir sa machine. Un message identique à celui trouvé sur iOS avant que la version 11 ne sorte. Notez là encore qu'un panneau de confidentialité accueille l'utilisateur après le redémarrage.

Enfin, côté tvOS 11.3, on retrouve ici aussi cet écran, mais surtout une option jusque-là réservée à l'Apple TV 4K : l'adaptation automatique de la fréquence d'image, en fonction du contenu. Ce réglage devient disponible sur les Apple TV de 4e génération, soit celle avant le modèle 4K.

Pour l'instant, seuls les développeurs ont accès à bêtas. Le programme public de test devrait cependant ne plus tarder à suivre. Comme toujours, nous mettons en garde contre des installations un peu trop pressées, les premières bêtas provoquant souvent de nombreux soucis (ralentissements, incompatibilités, plantages…).

Premières bêtas chez Apple pour iOS 11.3, macOS 10.13.4 et tvOS 11.3
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

À l’aune notamment de l’entrée en application du RGPD, la Commission nationale de l’informatique et des libertés a signé la semaine dernière avec Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, une convention « relative à la protection des données personnelles dans les usages numériques de l’Éducation nationale ».

Les deux institutions s’engagent à « collaborer » et à « mener des actions communes », par exemple en matière de « formation des membres de la communauté éducative ». Un accompagnement dans la mise en conformité au RGPD est également prévue.

Un comité de pilotage se réunira deux fois par an. Cette sorte de partenariat est pour l’instant conclu pour trois ans (vraisemblablement en lieu et place de la « charte de confiance » attendue depuis 2016 suite aux promesses de Najat Vallaud-Belkacem). Il a toutefois vocation à être renouvelé, d’ici à décembre 2021.

Copié dans le presse-papier !

Lors d'une conférence de presse à Hong Kong, le fabricant s'est attardé sur quelques éléments de son prochain smartphone qui devrait être officiellement annoncé à la fin du mois.

Honor laisse de côté l'encoche (« notch ») pour… un trou dans l'écran à l'emplacement de la caméra de 20 Pixels (en haut à gauche), comme l'indique UberGizmo. Des prototypes fonctionnels du Honor View 20 étaient en démonstration sur place.

À l'arrière, un capteur Sony IMX586 de 48 Mpixels est présent. Afin d'améliorer les clichés en basse luminosité, il peut agréger quatre pixels pour n'en faire plus qu'un, avec une définition de 12 Mpixels pour le rendu final.

La disponibilité du Honor View 20 est prévue pour le 26 décembre en Chine et à partir du 22 janvier à l'international. Pour le moment, pas un mot sur les tarifs.

Copié dans le presse-papier !

L'outil ajoute une section dans son onglet Advanced, précisant simplement s'il s'agit ou non de pilotes DCH/UWD etleur date de publication, sans plus de détails. Cette nouvelle structure de drivers commence pour rappel à être utilisée chez les constructeurs, Intel ayant diffusé sa propre version il y a peu.

Le terme DCH pourra également apparaître dans le numéro de version du pilote. Pour le reste il est surtout question de petits correctifs et de l'ajout des GeForce RTX 2060, renforçant l'idée d'un lancement prochain. Au CES de Las Vegas ?

Copié dans le presse-papier !

Dans un communiqué, le concepteur de puces se réjouit de la décision d’un tribunal de Fuzhou (préfecture de la province de Fujian), interdisant la vente des iPhone 6s (Plus), 7 (Plus), 8 (Plus) et X dans le pays. Le coup est potentiellement dur pour Apple, la Chine étant son troisième plus grand marché, soit 20 % de ses revenus.

Le groupe est accusé depuis 2017 par Qualcomm d’enfreindre ses brevets. Selon Qualcomm, ils concernent l’ajustement et le formatage de la taille et de l’apparence des photos, ainsi que la gestion d’applications sur écran tactile.

Apple assure que les brevets concernés ne touchent que la version précédente du système iOS 11, donc que ses smartphones restent en vente. Les modèles les plus récents, les iPhone XR et XS (Max), ne sont pas inclus.

Elle dénonce « une autre tentative désespérée par une entreprise dont les pratiques illégales sont déjà sous le coup d'enquêtes par de régulateurs dans le monde ». Elle estime qu’un des trois brevets utilisés a déjà été invalidé et assure avoir fait appel de cette décision. Qualcomm affirme que les deux brevets utilisés pour l’interdiction sont bien valides.

Comme le relèvent Les Échos, la guerre judiciaire entre Apple et Qualcomm continue dans plusieurs pays. Le groupe avait échoué à faire interdire les iPhone aux États-Unis et attend de nouvelles décisions en Allemagne. Qualcomm estime qu’Apple lui doit 7 milliards de dollars, alors que ce dernier lui réclame un milliard.

Copié dans le presse-papier !

Selon Le Monde et le JDN, le lancement est prévu pour ce 11 décembre. Seule Boursorama, filiale de la Société Générale, aurait décidé de sauter le pas pour le moment.

Pour le reste il faudra compter sur les néobanques et autres services de paiements tels que Boon, Lydia, N26 ou Revolut. Ce, alors qu'Apple et Samsung ont déjà fait le travail d'évangélisation des clients et des différents maillons de la filière.

Il faudra bien entendu un appareil compatible afin de proposer sur service de paiement sans contact, notamment avec la gestion du NFC.