du 28 juin 2018
Date

Choisir une autre édition

Premier rapport du NTSB sur l'accident mortel d'une Model S avec batteries en feu

S'agissant d'un rapport préliminaire, il ne précise pas les causes probables de l'accident, mais liste les éléments factuels en possession des enquêteurs.

Deux passagers étaient présents en plus du chauffeur de 18 ans : un à l'avant, l'autre à l'arrière. Ce dernier a été éjecté de la voiture et il est le seul survivant. L'accident s'est produit sur une route limitée à 30 miles/h (environ 48 km/h). Après un dépassement, le conducteur a perdu le contrôle du véhicule qui a ensuite heurté à plusieurs reprises le mur d'une résidence.

Après la seconde collision, la voiture a pris feu selon des témoins, cités par le NTSB. Entre 800 et 1 100 litres d'eau et de mousse étaient nécessaires pour éteindre l'incendie. Les batteries se sont de nouveau enflammées lors du chargement de l'épave pour l'emporter dans un garage. L'incendie s'est déclenché une troisième fois lorsque le véhicule est arrivé sur place. Ces deux incendies ont par contre rapidement été éteints.

Concernant les circonstances de l'accident, la voiture roulait à 116 miles/h (environ 186 km/h) trois secondes avant l'accident. La vitesse était redescendue à 108 miles/h (174 km/h) deux secondes avant lorsque le conducteur a appuyé sur les freins. Quand les airbags ont été déclenchés, la vitesse était de 86 miles/h (138 km/h).

Dans tous les cas, l'enquête continue, aussi bien sur l'accident, les incendies et les procédures mises en place par les pompiers.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Starship est le nom de la prochaine fusée entièrement réutilisable de SpaceX. Elle est prévue pour emmener un équipage dans l'espace, puis revenir se poser sur Terre. Elle doit donc disposer d'un bouclier thermique pour assurer son entrée dans l'atmosphère.

Elon Musk a publié une petite vidéo montrant quelques tuiles hexagonales en train de subir un test de résistance à la chaleur. Selon le dirigeant, tout s'est bien passé.

Prochainement, le prototype à l'échelle réduite de Starship devrait tenter son premier allumage, mais en ne décollant que très peu du sol, on parle aussi d'un petit bond ou d'un « hop ».

Les premiers « hops » feront décoller le prototype Starship, « mais à peine » prévient Elon Musk. Le but est simplement de tester la poussée et le fonctionnement du moteur Raptor. Un seul moteur sera utilisé, alors qu'il en faudra trois pour des vols suborbitaux.

Copié dans le presse-papier !

La plateforme de streaming propose depuis déjà longtemps des contenus interactifs vous permettant de décider de certaines orientations dans le déroulement de la vidéo.

Après l'épisode Bandersnatch de Black Mirror, Netflix prépare une série complète : You vs Wild, dont la première saison sera disponible le 10 avril. Le personnage principal est incarné par Bear Grylls de l'émission Man vs Wild. Cette fois-ci, vous devrez l'aider à faire les bons choix pour survivre.

Copié dans le presse-papier !

Après Windows, Office, Skype et d’autres produits, Microsoft lance un canal de test Insider pour Halo.

Avec Halo: The Master Chief Collection confirmé pour une arrivée sur le Microsoft Store, donc sur les PC Windows 10, l’éditeur cherche à embrigader des joueurs dans sessions de tests pour « aider 343 Industries » à peaufiner ses titres.

Le site pour s’inscrire est déjà ouvert et concerne donc tous les possesseurs d’une Xbox One ou d’un PC. Bien que le titre doive débarquer dans la boutique de Microsoft, il semble bien que le jeu pourra aussi être récupéré sur Steam.

On ne sait pas encore quand la Master Chief Collection sera disponible. 343 Industries a en revanche confirmé que les titres seraient diffusés un à la fois, en commençant par Halo Reach.

Copié dans le presse-papier !

En fin de semaine dernière, un chercheur en sécurité découvrait un serveur Elasticsearch laissant aux quatre vents des données personnelles de ses clients. Contactée avant la divulgation, la société n'avait pas réagi.

C'est désormais chose faite par l'intermédiaire de sa page Facebook. Le revendeur affirme avoir découvert la fuite via la publication de Noam Rotem, sans préciser comment elle est passée à côté des sollicitations du chercheur ni de celles de TechCrunch.

Elle dit avoir inspecté son infrastructure, concluant que tous ses « serveurs et bases de données sont protégés avec du chiffrement et sont absolument sécurisés ». Néanmoins, elle reconnaît que « des tiers ont pu accéder à des outils externes utilisés pour stocker temporairement des données », donc que « la sécurité des données a pu être compromise ».

Normalement ces serveurs sont derrière de « puissants firewalls », mais ces derniers ont été désactivés par erreur par l'un des membres de son équipe. La raison n'est pas précisée.

Les données qui étaient librement accessibles concernent des achats effectués entre le 1er et le 15 mars précise Gearbest, et environ 280 000 clients sont impactés. Une campagne de réinitialisation des mots de passe des clients concernés est en cours.

Enfin, la société affirme avoir agi en moins de deux heures après la découverte de cette importante fuite de données. Dommage d'avoir attendu qu'elle arrive dans la presse pour prendre des mesures, Gearbest aurait pu être plus réactif avec la divulgation en amont de Noam Rotem ou en répondant à TechCrunch.

Copié dans le presse-papier !

Microsoft tâche de faire monter la pression autour du prochain lancement de Visual Studio 2019, prévu pour le 2 avril.

L'événement a ainsi son agenda, avec des sessions prévues toute la journée : présentation générale, session de questions/réponses, chasse aux bugs, DevOps, IA, développement C++, multiplateforme avec Xamarin, Azure, .NET Core et ainsi de suite.

Toutes les sessions seront retransmises sur Twitch (canal twitch.tv/visualstudio), en plus de YouTube et Channel 9. Seule la #CodeParty prévue en fin de journée sera exclusive à Twitch.