du 25 avril 2018
Date

Choisir une autre édition

Le gendarme de la bourse américaine explique que la société Altaba (anciennement Yahoo) « a accepté de payer une pénalité de 35 millions de dollars pour solder les accusations de tromperie envers les investisseurs en omettant de divulguer l'une des plus importantes fuites de données au monde ».  

Selon la SEC, quelques jours après le piratage de décembre 2014, l'équipe de sécurité informatique de Yahoo était au courant du vol de données personnelles par des « pirates russes ».

Au final, nous apprenions en octobre 2017 (après de multiples rebondissements) que Yahoo s'était fait pirater l'ensemble de ses trois milliards de comptes, excusez du peu. Pour rappel, le service a depuis été racheté par Verizon et regroupé avec AOL sous l'appellation Oath

Piratage massif de Yahoo : la SEC inflige une amende de 35 millions de dollars à Altaba
chargement Chargement des commentaires...