du 22 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

Pendant les grèves, la SNCF met en avant son service de covoiturage iDVROOM

Jusqu'à fin juin, les syndicats ont déposé des préavis pour deux journées de grève par semaine contre le projet de réforme du gouvernement.

En cette période de tension, la SNCF annonce que « pendant le mouvement social interprofessionnel du 22 mars, vos covoiturages sont offerts* avec @iDVROOM », son service de covoiturage domicile-travail lancé fin 2014. L'étoile est importante et le diable se cache dans les détails.

Cette opération est ainsi valable « dans la limite de 2 trajets par jour pendant toute la durée des perturbations et au maximum jusqu’au 28 juin 2018 inclus, pour un équipage de trois personnes maximum. Remboursement de chaque trajet à hauteur de 80 km maximum ».

iDVROOM en profite pour remettre en avant son offre d'une carte d'essence Total de 15 euros offerte pour les conducteurs effectuant un premier covoiturage. Cette offre est valable « pour le premier covoiturage réellement effectué à partir du 21 mars 2018 20h, pour un trajet de 80 km maximum [...] et s’applique au covoiturage entre personnes qui ne se connaissaient pas avant le premier trajet ».

Sur Twitter, les conditions provoquent la colère de certains : « faire passer une offre commerciale pour une mesure de compensation et de solidarité avec les personnes impactées par les grèves, c’est limite ».

chargement Chargement des commentaires...