du 18 février 2020
Date

Choisir une autre édition

PeerTube 2.1 est disponible, avec vidéos « internes »

La nouvelle mouture de la plateforme de streaming auto-hébergée et fédérée est disponible, apportant son lot d'améliorations, au-delà de son interface graphique. Si cette dernière a en effet été améliorée par de nombreuses petites touches, c'est le travail effectué sur la documentation qui intéressera les développeurs.

Elle a en effet été améliorée sur le stockage, la redondance, la modération, la personnalisation, etc. Les commentaires bénéficient d'un nouveau système de tri (plus récents ou plus répondus), avec gestion du Markdown, mise en sourdine d'un compte ou d'une instance via un nouveau menu, etc. 

Il est également possible de publier une vidéo localement au niveau d'une instance. Ainsi, seuls les utilisateurs qui y ont un compte et qui sont connectés pourront la voir, permettant de limiter sa diffusion à quelques amis par exemple. Un concept à double tranchant, car cela n'empêchera pas la republication sur d'autres instances par des tiers et on ne bénéficiera alors pas des avantages de la fédération comme une grande diversité de sources.

Il est désormais possible de disposer de liens vers un moment précis de la vidéo, permettant de renvoyer à un propos spécifique par exemple. D'autres petits changements plus techniques sont intervenus, comme l'utilisation de Debian Buster plutôt que Strech dans Docker, l'ajout de plusieurs évènements à l'API, d'un paquet NPM pour PeerTube Embed, de meilleures performances, etc. Tous les détails sont par ici.

L'équipe de Framasoft précise enfin que la traduction est désormais gérée via Weblate.

chargement Chargement des commentaires...