du 10 janvier 2020
Date

Choisir une autre édition

Pédophilie : Apple « scanne » les photos de ses clients, Microsoft présente son projet Artemis

La lutte contre la pédophilie n’est pas nouvelle, mais les sociétés du numériques sont régulièrement pressées d’en faire davantage. 

Pour cette édition 2020 du CES de Las Vegas, Jane Horvath (responsable des questions de vie privée chez Apple) était présente à une table ronde. Elle est notamment revenue sur le sujet de la pédophilie, comme le rapporte The Telegraph

Après avoir commencé par rappeler que supprimer ou affaiblir le chiffrement n’était pas sa façon de résoudre les problèmes, elle a explique qu’Apple utilise désormais « certaines technologies pour aider à dépister les contenus pédopornographiques ».

Un peu comme les filtres anti-spam, la société cherche des « signatures électroniques » dans les images, puis les compare à une base de données regroupant les empreintes de contenus pédopornographique.

Jane Horvath ne donne pas plus de détail sur la manière de procéder, mais Apple pourrait utiliser la technologie PhotoDNA, développée par Microsoft et exploitée par de nombreuses sociétés. Les comptes épinglés sont désactivés, mais Apple ne précise pas si ces informations sont transmises aux autorités. 

Dans le même temps, Microsoft présente son projet Artemis, un outil permettant d’analyser des conversations en ligne pour y détecter des prédateurs sexuels. Une « note » est attribuée, qui peut ensuite être utilisée pour déterminer quand une conversation doit être vérifiée par un humain.

chargement Chargement des commentaires...