du 14 février 2018
Date

Choisir une autre édition

Deuxième mardi du mois oblige, Microsoft a lâché ses nouvelles mises à jour cumulatives pour Windows 7, 8.1 et 10, ainsi que les suites Office supportées.

Plusieurs dizaines de failles sont ainsi corrigées dans des composants divers tels que le noyau Windows, Internet Explorer, Edge, les Office Services, ChakraCore ou encore Flash.

Comme toujours avec ces mises à jour, elles contiennent toutes celles des mois précédents si la machine ne les a pas déjà installées. Le service calcule en effet le delta des correctifs manquants. Ce modèle, auparavant spécifique à Windows 10, a été étendu aux versions 7 et 8.1 durant l'automne 2016.

Dans le cas de Windows 10 toutefois, ces mises à jour contiennent aussi des améliorations plus générales, dont la liste est disponible sur cette page.

Patch Tuesday : nouveau lot de mises à jour pour Windows et Office
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Après avoir lancé son premier NAS avec six emplacements physiques en septembre dernier (le DS3018xs), le fabricant reprend le même châssis, mais descend d'un cran. Le DS1618+ dispose en effet de six emplacements de 3,5 pouces, mais peut en gérer jusqu'à 16 avec deux unités d'expansion DX517.

Le NAS est animé par un SoC Intel Atom C538 avec 4 Go de mémoire vive (extensibles jusqu'à 32 Go). La connectique comprend quatre ports réseau gigabit, deux USB 3.0 et deux eSATA. Un emplacement PCIe 3.0 x8 est également présent.

Le fabricant annonce des débits maximum de 1,55 Go/s en lecture et de 585 Mo/s en écriture… à condition d'utiliser un port 10 Gb/s proposé en option. La disponibilité est immédiate, mais le prix n'est pas indiqué.

Copié dans le presse-papier !

Annoncé en 2016, ce projet du réseau social a pour but de proposer une connexion haut débit via un réseau maillé sur les bandes millimétriques à 60 GHz (lire notre analyse).

Après Nokia, c'est donc au tour de Qualcomm de rejoindre Facebook. Le but est le même : développer la norme 802.11ay, une évolution du 802.11ad, également dans la bande des 60 GHz (lire notre analyse sur les normes Wi-Fi). Chez Qualcomm, cela passera par les puces QCA6428 et QCA6438, toutes les deux pre-802.11ay

Les premiers essais de connexions haut débit utilisant la bande des 60 GHz sont attendus pour mi-2019, avec l'idée d'atteindre des débits de l'ordre du Gb/s.

Copié dans le presse-papier !

Dans un communiqué, la Software Freedom Conservancy « félicite le fabricant pour son premier pas vers la conformité à la licence GPL ». L'organisation en profite pour rappeler qu'elle demande à Tesla de se conformer depuis… 2013 et qu'il reste encore du travail.

Il ne s'agit en effet que d'une première salve, pas de l'intégralité des sources soumises à licence GPL pour le moment. Il est notamment question de Buildroot, « utilisé pour construire l'image du système de l'Autopilot » explique le fabricant.

La version actuelle est estampillée 2018.12, mais elle sera mise à jour pour suivre les évolutions, affirme Tesla dans un communiqué repris par Electrek.

Dans tous les cas, les sources ne contiennent évidemment pas les applications propriétaires de Tesla. Inutile donc d'espérer créer un Autopilot maison. D'autres publications suivront ajoute enfin le constructeur.

Copié dans le presse-papier !

On sait depuis quelques temps maintenant que le constructeur chinois va renforcer sa présence chez nous, après sa montée en puissance en Espagne.

C'est désormais le grand jour, un premier magasin ouvrant dans le centre de Paris à 17h. Attendez-vous à voir de nombreux médias faire le jeu de la marque (attendue et très communautaire) tout au long de la journée. Un Facebook live se tiendra dès 14h.

Cette boutique devrait reproduire celles déjà en place dans d'autres pays, et permettre d'acheter plus facilement nombres de produits Xiaomi, comme ses smartphones, accessoires et autres solutions réseau (voir notre analyse).