du 04 décembre 2019
Date

Choisir une autre édition

Paroles des chansons : Genius fait de nouveau preuve de malice et attaque Google en justice

L'affaire avait fait du bruit en juin de cette année : Genius accusait Google de lui voler les paroles de chansons. Pour arriver à cette conclusion, la société avait placé des apostrophes droites et courbes dans les textes, formant le mot REDHANDED en morse, signifiant « pris la main dans le sac ».

Le géant du Net s'était défendu en affirmant que les paroles proviennent de « diverses sources et [n'étaient] pas extraites de sites ». « Nous enquêtons sur ce problème avec nos partenaires. Si nous constatons qu'ils ne respectent pas les bons usages, nous mettrons fin aux accords », ajoutait Google.

Genius revient à la charge, mais devant le tribunal cette fois-ci, comme le rapporte The Verge. Dans sa plainte, la société explique qu'elle a de nouveau rusé pour prendre Google sur le fait. Elle a remplacé les 15e, 16e, 19e et 25e espace classique (U+0020) par des quarts de cadratin (U+2005), les deux se ressemblant comme deux gouttes d'eau. En morse, cela donne GENIUS.

Genius affirme que Google viole ses conditions d'utilisation et tire profit de « dix années et des dizaines de millions de dollars » dépensés pour développer son activité et sa base de données. La société demande 50 millions de dollars de dommage et intérêt à Google et LyricFind. 

Comme le notent nos confrères, le procès promet d'être intéressant puisque ni Google ni Genius ne disposent des droits d'auteur des paroles, les sociétés ont des licences des éditeurs leur permettant de les afficher. Une des questions sera donc de savoir comment Google et son partenaire ont récupéré les paroles. 

chargement Chargement des commentaires...