du 29 août 2018
Date

Choisir une autre édition

La nouvelle version du client de virtualisation est disponible depuis quelques jours, avec un grand nombre de nouveautés.

Parallels Desktop 14 ajoute bien sûr la compatibilité avec les derniers systèmes, dont macOS Mojave et la future mise à jour 1809 (Redstone 5) de Windows 10. Si Mojave est utilisé en système hôte, certaines fonctions spécifiques sont débloquées, comme la compatibilité avec le mode sombre et les outils d’édition Quick Look.

Des séries d’optimisations ont également été faites : Parallels peut s’ouvrir jusqu’à 80 % plus rapidement, Windows jusqu’à 10 % et ses applications jusqu’à 35 %. Les machines virtuelles occuperont en outre moins de place, tout comme les snapshots (jusqu’à 15 %).

Côté intégration, la Touch Bar des MacBook Pro pourra être utilisée avec de nouvelles applications, dont OneNote, Visual Studio, Visio, SketchUp ou encore AutoCAD. Les tablettes Wacom et le trackpad des Mac sont pris en charge pour Windows Ink.

Une vidéo officielle résume les nouveautés de la nouvelle version. Les prix quant à eux sont toujours assez élevés : 100 euros pour une licence perpétuelle, 50 euros la mise à jour. L’utilisateur peut sinon s’abonner pour 80 euros l’année, garantissant l’obtention de la mouture majeure suivante. L’abonnement déverrouille également Access, une application Android/iOS pour accéder à son Mac.

Parallels Desktop 14 accélère et se veut plus léger
chargement Chargement des commentaires...