du 17 décembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Dans un billet de blog sur l'aide que peut apporter l'intelligence artificielle aux diabétiques (entre autres), Kent Walker (vice-président au niveau mondial) fait une annonce importante concernant la reconnaissance faciale.

Il commence par revenir sur les principes de la société, notamment mis en avant par Sundar Pichai : « à l'instar des technologies avec des usages multiples, la reconnaissance faciale mérite une attention particulière pour garantir que son utilisation est conforme à nos principes, nos valeurs, qu'elle évite les abus et les conséquences néfastes ».

« Nous continuons à travailler avec de nombreuses organisations pour identifier et relever ces défis », affirme-t-il. « Mais, contrairement à d'autres sociétés, Google Cloud a choisi de ne pas proposer d’API de reconnaissance faciale avec un usage général avant de plancher sur ces importantes questions techniques et stratégiques ».

Sans être cité directement, on se doute bien qu'Amazon est en ligne de mire. Le revendeur propose pour rappel son outil Rekognition et rêve d’associer vidéosurveillance et reconnaissance faciale aux sonnettes des portes.

Par crainte d'abus, Google ne vend pas (pour le moment) d'outils de reconnaissance faciale à usage général
chargement Chargement des commentaires...