du 10 janvier 2018
Date

Choisir une autre édition

Outre-Atlantique, le retrait de la neutralité du Net attaqué de toutes parts

À la mi-décembre, l'autorité américaine des télécoms, la FCC, rejetait la non-discrimination des contenus en ligne, votée sous Obama. L'administration républicaine la perçoit comme une ingérence de l'État dans les relations entre opérateurs et services en ligne, favorisant ces derniers.

Une position soutenue par lesdits opérateurs, dans une large vague de dérégulation à laquelle s'opposent associations de défense des libertés, start-ups et de nombreux internautes. Le sénateur démocrate Ed Markey a réuni les 30 soutiens nécessaires à un vote pour renverser le vote de la FCC.

L'Internet Association, qui regroupe des géants du Net comme Amazon, Facebook, Google ou Microsoft a annoncé son intention de soutenir les actions en justice contre le retrait de la neutralité. Ces entreprises défendent ici autant leur intérêt que leur capital sympathie auprès des internautes, particulièrement sensible au sujet.

Alors que l'autorité fédérale se dégage de la neutralité, des États préparent des textes locaux pour remplacer le texte perdu. La Californie et le Nebraska, comme les États de New York et Washington, envisagent ainsi des législations spécifiques... qui devront encore passer les circuits législatifs et sûrement judiciaires, les groupes télécoms attaquant systématiquement ces contraintes devant les tribunaux.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Le service de streaming musical a lancé, fin décembre, une application proposant jusqu’à 30 000 stations, sans publicité supplémentaire. Pour le moment uniquement outre-Manche.

Elle est utilisable sans inscription et, Deezer oblige, permet d’identifier directement les morceaux écoutés. Les chansons aussi présentes dans le catalogue de Deezer peuvent être sauvegardées dans les favoris, à condition de disposer d’un compte.

Copié dans le presse-papier !

Dans un élan nostalgique (mais certainement pas désintéressé), Lenovo – qui s'occupe des smartphones Motorola – devrait remettre au goût du jour le mythique Razr. C'est du moins ce qu'indique le Wall Street Journal.

Il devrait être équipé d'un écran pliable très à la mode ces derniers temps, mais nous ne savons absolument rien du reste des caractéristiques techniques. Le design non plus n'est pas connu, impossible donc de savoir si ce nouveau Razr reprendra celui de son prédécesseur.

Le smartphone ne serait proposé que par Verizon aux États-Unis, avec un lancement prévu pour le mois de février pour un tarif de… 1 500 dollars, excusez du peu. Là encore, le MWC de Barcelone devrait permettre d'en apprendre davantage.

Copié dans le presse-papier !

La société de sécurité Check Point a trouvé un bon support publicitaire. Elle a découvert un problème permettant de prendre la main sur un compte Epic Games, donc Fortnite. Le jeu gratuit compterait environ 200 millions de joueurs, faisant la fortune actuelle de l'éditeur.

Pour être piégé, l'utilisateur doit cliquer sur un lien factice (envoyant vers un sous-domaine d'epicgames.com). En exploitant une faiblesse du sous-domaine, la page renvoie vers un serveur contrôlé par le pirate, avec du code vérolé. Ce code récupère le jeton d'authentification du compte Epic, qu'il envoie au pirate.

L'internaute doit bien sûr être identifié pour que le procédé fonctionne. Le jeton en question permet de lancer le client de jeu Epic. Il est généré une fois les identifiants fournis, pour maintenir l'authentification.

La faille a été rapidement comblée par Epic, qui assure n'avoir aucune preuve d'exploitation.

Copié dans le presse-papier !

C’est avec quelques mois de retard qu’Apple commercialise finalement ses protections avec batterie intégrée. Pas de jaloux, la coque est vendue 149 euros dans chaque cas, en version noire ou blanche.

Apple ne donne pas de capacité en mAh, mais simplement des nombres d’heures pour des types d’utilisation :

  • iPhone XS : jusqu’à 33 heures de conversation, 21 heures de navigation Internet et 25 heures de lecture vidéo
  • iPhone XS Max : jusqu’à 37 heures de conversation, 20 heures de navigation Internet et 25 heures de lecture vidéo
  • iPhone XR : jusqu’à 39 heures de conversation, 22 heures de navigation Internet et 27 heures de lecture vidéo

Ces Smart Battery Case sont tous compatibles avec la technologie Qi et peuvent se recharger par induction (avec l’iPhone à l’intérieur). Elles supportent également la recharge rapide, à condition d’avoir un chargeur Power Delivery.

Tous ces étuis seront disponibles dès demain.

Copié dans le presse-papier !

En novembre dernier, le revendeur annonçait Neural TTS (NTTS) ou Neural Text-To-Speech. Basée sur l'intelligence artificielle, elle permet d'avoir « une voix plus naturelle et, en fonction du contexte, permet à Alexa d’adapter également son style de voix ».

Outre-Atlantique, lorsque vous demandez à Alexa quelles sont les dernières nouvelles, l'intelligence artificielle sait désormais « quels mots ou quelles phrases doivent être accentués pour une présentation plus réaliste des informations ».

Des exemples avec différentes voix sont disponibles par ici.