du 26 janvier 2018
Date

Choisir une autre édition

Outre-Atlantique, l'État de Washington se demande si les loot boxes sont un jeu d'argent

Depuis quelques mois, les autorités de divers pays se penchent sur les pochettes surprises (loot boxes) proposées par de nombreux jeux. C'est notamment le cas en France, où le dossier a été pris en main par l'autorité des jeux d'argent (l'Arjel) et des parlementaires.

Le dernier rebondissement vient de l'État de Washington. Le sénateur Kevin Ranker a déposé un projet de loi visant à sonder des développeurs de jeux et responsables politiques . Il présume qu'elles constituent une forme de jeu d'argent prédatrice des enfants.

La polémique a enflé fin 2017 avec le lancement de Star Wars Battlefront II, accusé d'abuser de ces coffres au contenu aléatoire, fournissant des avantages très longs à récupérer sans passer à la caisse. Le système a été désactivé suite à la fronde des joueurs, avec la promesse d'un retour à une date indéterminée.

En début de mois, Apple imposait plus de transparence sur les loot boxes intégrées aux jeux de l'AppStore, avec une indication claire des chances d'obtention pour chaque type d'objet.

chargement Chargement des commentaires...