du 08 décembre 2017
Date

Choisir une autre édition

C'est via un message sur Google+ qu'un responsable du géant du Net annonce ce changement. Il ne faut pas en attendre une révolution, mais plusieurs petites nouveautés sont tout de même de la partie.

Les notifications par vibrations peuvent être normales, longues ou doubles, le déverrouillage de l'écran peut se faire via le bouton Power uniquement (et plus de manière tactile), de nouveaux pays et langues sont supportés, etc.

Comme toujours, le déploiement de cette mise à jour dépendra du bon vouloir des fabricants.

Oreo débarque sur Android Wear
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

L’association française a prévenu récemment que tous les mots de passe des comptes Mageia avaient été réinitialisés, suite à un accès frauduleux de sa base LDAP.

Les mots de passe stockés étaient chiffrés, hachés et salés. Ils ne devraient donc pas être réellement en danger, s’ils étaient suffisamment complexes, le décryptage par force brute réclamant alors une grande puissance de calcul. De plus, Mageia a constaté que les hashs publiés ne correspondaient à ceux enregistrés de son côté.

La réinitialisation est donc une mesure de précaution. L’équipe invite à la prudence, particulièrement dans le cas où ce mot de passe aurait été réutilisé sur d’autres sites. Nous rappellerons pour notre part qu’idéalement, chaque service devrait avoir son propre mot de passe, aussi fort et complexe que possible.

Les gestionnaires de mots de passe peuvent être ici d’une grande aide (voir notre dossier).

Copié dans le presse-papier !

Le compte Evleaks, habitué à dévoiler des informations souvent justes sur les smartphones, a publié les prix des Galaxy S9 et S9+ de Samsung : 841 euros pour le premier, 997 euros pour le second.

Attention, rien n'indique qu'il s'agit des tarifs pour la France, les différentes taxes et redevances pouvant faire varier le montant payé par les clients.

Il faudra maintenant attendre la conférence de presse de dimanche pour en avoir confirmation.

Copié dans le presse-papier !

Les clients Azure, Dynamics 365 et Office 365 ont depuis cette nuit de nouveaux outils dans la console d’administration des services cloud. Microsoft fournit notamment un indice de risque sur les données hébergées, censé représenter le degré de conformité avec le RGPD.

On trouve également le Compliance Manager, qui affiche une vue de synthèse des services, avec pour chacun un score global et la possibilité d’obtenir des détails. Ces scores représentent un risque potentiel d’échec si des contrôles devaient avoir lieu. Comme nous l’avons largement expliqué dans notre explication du RGPD (parties 1, 2, 3), la responsabilité joue en effet un facteur clé.

Les outils de Microsoft doivent notamment aider les entreprises disposant d’infrastructures hybrides, c’est-à-dire mélangeant des services hébergés dans le cloud et d’autres sur site. Protection des données sensibles dans les applications, services et plateformes, utilisation des mêmes labels à travers toutes les solutions et détection des données personnelles sont également au programme.

Copié dans le presse-papier !

Après le Cat S60 au MWC 2016, Caterpillar dévoile son S61, de nouveau équipé d'une caméra thermique FLIR avec une définition améliorée (HD au lieu de VGA) et capable de grimper jusqu'à 400°C.

De nouvelles fonctionnalités sont de la partie, comme un télémètre laser (jusqu'à 10 m) et un détecteur de qualité d'air. On retrouve également un écran Full HD de 5,2" avec une couche de protection Gorilla 5. Le tout est certifié IP68 et MIL Spec 810G, et peut résister selon le fabricant à une chute de 1,8 m.

Les caractéristiques techniques détaillées sont disponibles par ici. Le Cat S61 sera disponible durant le second trimestre pour 899 euros, soit bien plus que les 649 euros du Cat S60 à son lancement. Bien évidemment, le fabricant l'exposera au MWC.

Copié dans le presse-papier !

En plus d'un portefeuille de crypto-monnaie, de nouvelles trotinettes ou d'un PC tout-en-un, Archos présente Hello : son « compagnon du quotidien » à poser sur une table ou un meuble de la maison.

Il dispose d'un écran IPS HD de 7 ou Full HD de 8,4 pouces suivant le modèle, d'une enceinte, de quatre micros, d'une caméra de 5 Mpixels, d'une connectivité Wi-Fi et Bluetooth. Il est animé par un SoC avec quatre cœurs (référence non précisée), avec 2 Go de mémoire vive et 16 Go de stockage. Il exploite Android 8 (Oreo) et intègre Google Assistant.

Il se place donc en face de solutions comme le Lenovo Smart Display et le LG ThinQ WK9 (tous deux avec Google Assistant), mais aussi du Echo Show lancé l'année dernière par Amazon. Hello peut fonctionner de manière autonome grâce à sa batterie de 4 000 mAh.

Il est « dessiné par les équipes de designers d'Archos à Paris » précise enfin le fabricant, sans indiquer où il est fabriqué. Il sera disponible cet été pour 129,99 euros en version de 7 pouces et 179,99 euros pour celle de 8,4 pouces.