du 04 juin 2019
Date

Choisir une autre édition

L'opérateur permettait déjà à ses clients disposant d'une montre Apple Watch ou Galaxy Watch de profiter de l'eSIM intégrée, grâce à une option Multi-SIM. Il propose désormais à ses clients sur iPhone d'en profiter.

« À partir du lundi 3 juin, les clients Orange et Sosh peuvent activer l’eSIM sur leur smartphone compatible », indique une note interne reprise par Univers Freebox. Sur Twitter, plusieurs responsables d'Orange indiquent avoir sauté le pas.

Pour le moment, seul le renouvellement d'une SIM par une eSIM semble possible, via « les canaux digitaux (Espace client web, Orange et moi, my Sosh) ou en boutique physique via Eclair ».

Sur le site de l'opérateur, une page dédiée est disponible. Il est précisé que les iPhone Xs, Xs Max et Xr sous iOS 12.2 minimum sont compatibles. Le renouvellement d'une SIM vers une eSIM est facturé 10 euros.

De son côté, SFR devrait proposer l'eSIM sur la Galaxy Watch dès le 25 juin, selon iPhone Addict. L'option serait facturée 5 euros par mois, comme chez Orange.

Orange propose l'eSIM pour les iPhone Xs, Xs Max et Xr
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Le décret de Donald Trump plaçant le Chinois sur liste noire a de lourdes conséquences pour ses clients, ses partenaires et lui-même. Le président et fondateur de Huawei estime que les pertes de son chiffre d'affaires sur l'année 2019 atteindraient 30 milliards de dollars.

Il ne s'attendait visiblement pas à ce que la volonté de « démolir » Huawei soit « aussi forte et omniprésente ». En cause, la fameuse liste noire sur laquelle se retrouve l'équipementier lui interdisant tout échange avec des sociétés américaines. Pour l'instant, il dispose d'un peu de répit avec une autorisation temporaire valable jusqu'à mi-août.

Un autre fabricant, américain cette fois-ci, en fait les frais : Broadcom. Lors de la publication de ses résultats trimestriels, il prévoit un chiffre d'affaires de 22,5 milliards de dollars pour 2019. C'est 2 milliards de dollars de moins qu'au premier trimestre, dont les résultats sont tombés le 14 mars, juste avant le décret.

Toujours dans les estimations pour l'année fiscale 2019, la marge d'exploitation est en baisse de 3 %

Copié dans le presse-papier !

Les développeurs peuvent télécharger depuis hier soir les bêtas 2 de toutes les nouvelles plateformes présentées lors de la WWDC, y compris iPadOS dont les nouveautés suivent celles d’iOS 13.

On note quelques apports dans ces préversions, mais les testeurs seront surtout ravis d’apprendre que des profils spécifiques ont été mis en ligne contrairement à la première bêta, il n’est donc pas nécessaire pour un iPhone ou un iPad de télécharger le système complet et d’exécuter l’opération depuis un Mac avec Xcode 11 bêta ou Catalina.

Quelques nouveautés font leur apparition. Par exemple, Fichiers affiche désormais les partages réseaux SMB dans iOS 13 et iPadOS, suivant les promesses d’Apple de rendre l’application plus utile. Quelques nouveaux gestes avec les doigts apparaissent pour les Memojis (V de la victoire, doigts croisés…), Safari peut désactiver l’aperçu des liens et tvOS 13 a enfin son mode picture-in-picture.

Il s’agit pour l’instant de préversions réservées aux développeurs. Elles corrigent de nombreux bugs mais en contiennent encore beaucoup, avec des incompatibilités pour certaines applications, qui ne se lancent plus. Les bêtas publiques, qui devraient être plus fiables, sont attendues pour le mois prochain.

Copié dans le presse-papier !

L'arrivée du « puzzle game » avait déjà été annoncée, elle est désormais fixée au 10 juillet.

Le téléchargement sera gratuit, mais des achats dans l'application sont prévus, sans plus de détails pour l'instant. Des modes solo et Batailles sont de la partie. En attendant, il est possible de se préinscrire :

Copié dans le presse-papier !

Alors que le Conseil d’État vient tout juste de s’opposer à la communication des « algorithmes locaux » de Parcoursup (voir notre article), les députés LFI vont tenter d’épauler les futurs bacheliers en quête de transparence et de compréhension de la sélection opérée à leur égard.

Profitant de l’examen de la proposition de loi de lutte contre la haine sur Internet (ça ne s’invente pas...), le groupe de Jean-Luc Mélenchon vient de déposer un amendement qui obligerait l’administration à rendre publique « l’ensemble des documents permettant de prouver que les algorithmes utilisés n’ont pas pour conséquence, intentionnelle ou non, directement ou indirectement, un traitement défavorable des personnes candidates », par exemple « en raison de leur origine », ou « de leur situation de famille ».

Au regard des forces politiques en présence, cet amendement n’a quasiment aucune chance d’être adopté.

Copié dans le presse-papier !

Le fabricant a publié la liste des terminaux sur son forum, comme le rapporte XDA-Developers.

Au quatrième trimestre de cette année, neuf smartphones sont prévus : Xiaomi Mi 9, Mi 8, Mi 8 Screen Fingerprint Edition, Mi 8 Explorer Edition, Mi Mix 2S, Mi Mix 3, Mi 9 SE, Redmi K20 et K20 Pro.

Au premier trimestre 2020, les Redmi Note 7 et Note 7 Pro suivront. Pour rappel, les Mi MIX 3 5G et Mi 9 peuvent déjà accéder à la bêta d'Android Q.