du 02 mai 2019
Date

Choisir une autre édition

Au premier trimestre, le chiffre d'affaires d'Orange passe de 10,196 milliards d'euros en 2018 à 10,185 milliards en 2019 (0,1 %). L'opérateur annonce par contre une croissance de 0,4 % si l'on enlève « l’incidence de la période promotionnelle sur les offres de lecture numérique » comme ePresse et izneo.

« La croissance de la plupart des segments compense la légère érosion du chiffre d’affaires en France (-1,8%) dans un environnement promotionnel toujours très intense », explique le groupe. Lors de la conférence suivant la publication, les dirigeants sont revenus sur les promotions « à vie » proposées par Bouygues Telecom, Iliad et SFR. Orange accuse ces pratiques de casser le marché et affirme qu'elle n'en proposera pas.

Quoi qu'il en soit, Orange revendique 19 000 clients supplémentaires sur le mobile, avec un taux de couverture de 99 % de la population, et 49 000 sur le fixe. La fibre signe un record historique ce trimestre : 168 000 ventes en l'espace de trois mois en France, pour un total de 2,8 millions de clients, et 114 000 en Espagne.

De plus, « Orange a signé le 25 avril un accord de partage de réseau avec Vodafone en Espagne. Ceci permettra d’étendre la couverture, d’augmenter la capacité, de se préparer aux défis de la 5G et de générer des économies importantes de dépenses de réseau », aussi bien sûr le fixe que le mobile.

Du côté d'Orange Bank, 39 000 clients ont été gagnés, pour arriver à 287 000. En bourse, l'action du groupe est en baisse de 3 %.

Orange a gagné des abonnés sur le fixe et le mobile, mais les revenus sont en légère baisse
chargement Chargement des commentaires...