Optane au format DIMM : rien avant le mois de juin

Intel propose désormais deux types de produits autour de sa technologie 3D Xpoint : ses modules Optane Memory pouvant faire office de cache pour un PC et des SSD Optane vendus pour le grand public ou les serveurs.

Mais il existe un autre format, pour le moment inexploité : des barrettes DIMM. Un usage qui vise là encore le monde professionnel, même si Intel n'a donné pour l'instant aucune date de mise sur le marché. Nos confrères de Tom's Hardware rapportent cependant que le constructeur aurait annoncé à l'USB Global Technology Conference une arrivée au second semestre 2018.

L'intérêt de modules de mémoire basés sur Optane est de proposer une bien plus grande densité, tout en ayant des performances situées entre un SSD classique et de la DDR4. Des espoirs qu'il faudra vérifier dans la pratique.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Pour y arriver, la compagnie aérienne explique qu'elle a signé un accord avec Thales et Inmarsat. Elle équipera ainsi sa flotte de Boeing 777X avec les solutions techniques du premier, en exploitant la connectivité par satellite du second.

La réalisation est prévue pour 2020. Emirates rappelle qu'elle a investi 200 millions de dollars pour équiper ses avions et revendique 800 000 utilisateurs par mois pour son Wi-Fi à bord

La compagnie ajoute qu'elle « offre à tous ses clients 20 Mo de données Wi-Fi gratuites à bord, tandis que les membres Emirates Skywards en Première Classe et en Classe Affaires bénéficient d'une connexion Wi-Fi gratuite illimitée ».

Copié dans le presse-papier !

Ce matin (tôt), Tesla tenait sa conférence de presse afin de présenter son poids lourd, ainsi qu'une nouvelle voiture électrique capable de passer de 0 à 60 mph (96 km/h) en moins de deux secondes.

Comme prévu, Tesla Semi est un camion électrique... surprenant à plus d'un titre. En effet, à vide il est capable de passer de 0 à 60 mph en 5 secondes, contre 20 secondes avec 36 tonnes de chargement. Le fabricant annonce une autonomie de 800 km sur autoroute.

Le Semi n'a pas de boîte de vitesse (logique pour un véhicule électrique) et dispose d'un système de freinage « régénératif » avec une durée de vie « quasi infinie » ; on demande à voir.

Elon Musk applique un principe qu'il connaît bien : la réutilisation. Ainsi, les moteurs de chaque roue sont ceux de la Model 3, idem pour les poignées de portes et certainement d'autres éléments. Bien évidemment, la cabine de pilotage est bardée d'électronique, avec un Autopilot évidemment.

La production devrait débuter fin 2019. Pas de tarif pour le moment.

De son côté, le Roadster est une nouvelle version de sa voiture de sport électrique. Ses performances sont impressionnantes sur le papier avec près de 1 000 km d'autonomie et une vitesse maximale de 400 km/h… et « ce ne sera que le modèle de base » lâche Elon Musk.

Sa commercialisation est prévue pour 2020 à partir de 200 000 dollars. Les 1 000 premiers exemplaires « Founder Serie » sont proposés à 250 000 dollars pièce.

Dans les deux cas, un système de réservation en ligne est disponible dès à présent.

Copié dans le presse-papier !

Facebook vient d'annoncer la fin de plusieurs services qui étaient accessibles aux développeurs. Ils ne doivent ainsi plus être utilisés, et seront définitivement retirés à partir du 5 février 2018.

Certains seront ravis d'apprendre que la décision concerne les invitations d'applications. Vous savez, celles que vous envoient tous vos amis jouant à tous les jeux les plus débiles de la terre.

Il en est de même pour le bouton Like natif, les boutons Send et Follow, le Content Mirroring, etc. La liste complète est accessible par ici.

Facebook invoque un besoin de se concentrer sur des solutions qui « créent le plus de valeur pour les développeurs ». Une séance de Questions/Réponses est accessible à travers le groupe Facebook réservé aux développeurs.

Copié dans le presse-papier !

Hier, nous évoquions la mise en place d'un dispositif de mot de passe pour les fichiers partagés à travers Firefox Send. Nous relevions néanmoins que le mot de passe était affiché dans la console du navigateur en cas de téléchargement.

Un lecteur (merci à lui) a publié une pull request sur le dépôt GitHub du projet afin de corriger ce qui semblait surtout être un simple oubli. L'équipe l'a validé dans la journée et mis en production.

Nous avons ainsi pu vérifier que le problème était désormais résolu. C'est aussi ça, la force de l'open source ;)

Copié dans le presse-papier !

Alors que le lancement était initialement prévu pour le 15 novembre, puis reporté au 16, la mission secrète Zuma (le détail du chargement pour le compte de Northrop Grumman n'est pas précisé) est désormais en attente.

SpaceX ne donne pas vraiment de détail, expliquant simplement qu'elle a décidé « d'examiner de plus près les données issues des récents essais de carénage pour un autre client ».

La société ajoute que, « bien que nous ayons l'opportunité d'un lancement vendredi 17 novembre, nous prendrons le temps nécessaire pour compléter l'examen des données et nous confirmerons une nouvelle date de lancement ».