du 26 avril 2018
Date

Choisir une autre édition

Opera annonce Touch pour mobile et autres nouveautés

Opera tenait hier un petit évènement pour révéler diverses fonctionnalités, ainsi qu'un nouveau navigateur pour plateformes mobiles : Touch.

Opera Touch, déjà disponible sur Android et bientôt sur iOS, se veut avant tout un navigateur facile à utiliser d'une seule main. En bas de l'écran, on trouve ainsi le Fast Action Button (FAB), permettant d'accéder aux onglets ouverts, lancer une recherche ou les fonctionnalités principales.

Le nouveau navigateur veut simplifier également la manière dont l'utilisateur lance une recherche. Le FAB peut ainsi être configuré pour ouvrir directement un champ de recherche quand on fait un appui simple. L'utilisateur, quand il se trouve dans Touch, n'a donc qu'à appuyer un coup sur le bouton se trouvant sous son pouce.

Autre grosse nouveauté, Flow, qui permet l'envoi de données vers un ordinateur lié. Ici, pas de compte de synchronisation, bien que ce dernier n'ait pas disparu : on scanne un QR code sur le PC/Mac, créant un lien. Dans notre cas, il a fallu tout de même s'y reprendre à plusieurs fois pour que l'opération fonctionne.

Une fois la porte ouverte, l'utilisateur pourra placer dans son Flow, depuis son mobile, tout ce qui l'intéresse. Dans Opera classique, Mon Flow affichera alors tous les contenus empilés. Les échanges de données sont chiffrés de bout en bout, assure Opera.

La version Desktop évolue bien sûr pour prendre en compte le Flow. Une nouvelle version du navigateur est donc disponible pour Linux, macOS et Windows. La section Mon Flow est disponible depuis la barre latérale, via l'icône en forme de flèche vers la droite.

Autre ajout, un raccourci pratique pour la recherche. De la même manière que Chrome a son Ctrl+K, Opera a maintenant son Alt+Space. Mais au lieu de placer le curseur dans la barre d'adresse, un champ gris, plus gros, s'ouvre en plein milieu, à la manière de Spotlight sous macOS. Une intégration agréable.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Une semaine et demie après la sortie de cette mouture, Google publie une mise à jour de sécurité sans attendre Chrome 78.

Quatre failles sont pointées du doigt : une critique (remontée à Google le 5 septembre) et trois avec un niveau de dangerosité élevé. Les détails techniques seront dévoilés ultérieurement, lorsqu'une majorité des utilisateurs aura installé la mise à jour. Selon The Hacker News, un attaquant pourrait en profiter pour exécuter du code arbitraire.

Man Yue Mo, qui a découvert deux des quatre failles, a obtenu une récompense de 40 000 dollars (20 000 dollars pour chacune), tandis que le montant des deux autres (notamment celle critique) n'est pas précisé.

Dans tous les cas, il est urgent de se mettre à jour si ce n'est pas déjà fait. Vérifier que vous avez bien la version 77.0.3865.90 au minimum (sur Windows, macOS et Linux).

Copié dans le presse-papier !

La ville a publié un communiqué expliquant que les services de police ont reçu un appel le 19 septembre à 11h30 (heure locale) leur « signalant qu'un homme adulte de sexe masculin avait sauté du 4e étage d'un immeuble ».

Sur place, les services de secours ont trouvé la personne inanimée. Ils n'ont rien pu faire, si ce n'est constater le décès. La ville ajoute que l'enquête préliminaire laisse penser qu'il n'y a aucun acte criminel dans « cet apparent suicide ».

Un porte-parole de Facebook confirme la situation à TechCrunch, mais ne donne aucun détail supplémentaire. Pour l'instant, aucune piste n'est évoquée concernant les raisons qui ont poussé cet homme à sauter du 4e étage.

Copié dans le presse-papier !

Ce plan s'inscrit dans un cadre plus large visant à atteindre un objectif de zéro émission nette de carbone en 2040, soit 10 ans avant la limite fixée par l'Accord de Paris. Cela passe également par une étape intermédiaire avec 80 % d'énergie renouvelable en 2024.

Les 100 000 utilitaires électriques s'inscrivent également dans ce cadre. La commande a été passée à Rivian, mais le déploiement se fera sur une décennie.

Amazon pense en effet que les premiers colis seront livrés à ses clients par un des nouveaux camions électriques en 2021. 10 000 véhicules devraient ensuite être en circulation en 2022. Il faudra attendre 2030 pour arriver au total de 100 000.

La société Rivian a multiplié les levées de fonds ces derniers temps, dont l'une pilotée par Amazon pour un montant total de 700 millions de dollars. La société de Jeff Bezos n'avait pas contre pas précisé combien elle avait investi. 

Copié dans le presse-papier !

La plateforme n'a donné aucune information supplémentaire, que ce soit sur le calendrier ou sur le prix visé. 

Dans un communiqué, la société se félicite d'avoir dépassé le milliard de dollars de chiffre d'affaires sur le second trimestre de l'année. C'est la deuxième fois de son histoire qu'elle franchit un tel cap. 

Copié dans le presse-papier !

Presque un an jour pour jour après avoir levé 100 millions de dollars, la jeune pousse triple presque la mise avec 268 millions de dollars. D'anciens investisseurs, comme Y Combinator Continuity, ont remis la main au portefeuille, aux côtés de plus d'une dizaine de nouveaux.

Au total, GitLab a levé 426 millions de dollars depuis ses débuts et revendique une valorisation de 2,75 milliards de dollars. La société a d'ores et déjà prévu une date pour son introduction en bourse : le 18 novembre 2020. 

Pour rappel, son plus gros concurrent, GitHub, a été racheté par Microsoft en juin 2018 pour 7,5 milliards de dollars. Le patron de la société, Sid Sijbrandij, continue de surfer sur ce rachat en expliquant à Bloomberg qu'il « préfère rester indépendant »… un moyen de s'attirer la sympathie de ceux craignant que Microsoft ne change la donne sur GitHub.