du 14 mai 2018
Date

Choisir une autre édition

Nouvelle mouture pour le navigateur, mais il ne faudra pas en attendre beaucoup.

La version 53, disponible pour Linux/macOS/Windows, améliore ainsi l'affichage des onglets quand leur nombre augmente. En particulier sur Mac, où les traits de séparation disparaissent afin que les favicons s'affichent correctement. De plus, cliquer sur un cliquer l'étend légèrement.

Autre changement, la barre d'adresses, dont les couleurs ont peu un évolué. Et c'est tout.

Opera s'octroie sans doute un peu de repos après l'arrivée du Flow récemment, qui permet pour rappel de créer facilement une liste de lecture partagée entre appareils mobiles et ordinateurs, sans compte.

Opera 53 : une version bien légère en nouveautés
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Cette nouvelle entité du géant est dirigée par Asad Qizilbash et supervisée Shawn Layden de Sony Interactive Entertainment.

Ce dernier explique à Hollywood Reporter que « le moment est venu d'examiner d'autres opportunités médiatiques en streaming, au cinéma ou à la télévision ». Pour le moment, aucun titre n'a été dévoilé.

C'est dans l'air du temps avec des films comme Sonic et Pickachu pour ne citer qu'eux. Pour rappel, Netflix se lance dans l'opération inverse en adaptant des séries dans des jeux vidéo. Des annonces devraient avoir lieu durant l'E3.

Copié dans le presse-papier !

Le président chinois Xi Jinping a profité d'une tournée d'inspection dans son pays pour rappeler que la Chine a un quasi-monopole sur la production des terres rares, un composant stratégique pour les nouvelles technologies, comme le rappelle Les Echos.

La menace, à peine voilée, est qu'il pourrait interdire l'exportation de ces minéraux dans la guerre commerciale que se livrent les deux pays.

Copié dans le presse-papier !

Comme l'explique TechCrunch, elle est hébergée sur Amazon Web Services et ne demandait pas le moindre mot de passe. Si nous en parlons au passé, c'est parce qu'elle n'est désormais plus en libre accès.

Nos confrères ont pu y trouver des informations de contacts provenant de comptes d'influenceurs, de célébrités et de marques. Des informations publiques comme la biographie, la photo de profil, le nombre d'abonnés et l'emplacement géographique étaient présentes, ainsi que d'autres, confidentielles, comme l'adresse email et le numéro de téléphone du propriétaire du compte.

Nos confrères ont pu identifier le propriétaire de la base de données : la société Chtrbox basée à Mumbai. Elle propose du contenu sponsorisé aux influenceurs. D'ailleurs, la base de données contenait aussi une identification de la « valeur du compte », utilisée pour déterminer le montant à payer.

TechCrunch a contacté certains comptes présents dans la liste et a pu avoir confirmation que les informations sur l'email et le numéro de téléphone étaient correctes. Ils ont par contre affirmé ne pas avoir été en contact avec Chtrbox.

De son côté, Facebook enquête afin de déterminer si les informations confidentielles proviennent bien d'Instagram ou d'une autre source. Le réseau social va également demander à Chtrbox comment il a obtenu ces informations.

Copié dans le presse-papier !

Le service de télédéclaration des revenus est ouvert depuis le 10 avril. Au 19 mai, plus de 14 millions de télédéclarations ont été faites. Comme chaque année, les dates limites pour effectuer sa déclaration dépendent de votre département :

  • du 01 au 19 (zone 1) et non-résidents : mardi 21 mai à minuit
  • du 20 au 49 (zone 2) : mardi 28 mai à minuit
  • du 50 au 974/976 (zone 3) : mardi 4 juin à minuit

Ensuite, votre avis d'impôt sera disponible entre le 24 juillet et le 7 août 2019 si vous n'avez rien à payer ou si vous bénéficiez d’une restitution, alors qu'il faudra attendre entre le 29 juillet et le 7 août 2019 si vous avez un montant à payer. De plus amples informations sont disponibles sur cette page.

Copié dans le presse-papier !

Après des rumeurs persistantes et des fuites, les nouvelles lunettes connectées pour les professionnels sont officiellement annoncées. Le fabricant affirme avoir écouté les retours de ses clients pour cette nouvelle monture.

Elles sont articulées autour de la plateforme Snapdragon XR1 avec un SoC à quatre cœurs à 1,7 GHz (en 10 nm), épaulé par 3 Go de LPDDR4 et 32 Go d'eMMC. Android Oreo est aux commandes.

Pour le reste, il est question de Wi-Fi 5, Bluetooth 5.x, d'une caméra de 8 Mpixels, d'un écran affichant 640 x 360 pixels, d'un port USB 2.0 Type-C, d'une batterie de 820 mAh, etc. Tous les détails sont disponibles par ici.

Les Google Glass Enterprise Edition 2 sont proposées à 999 dollars par le géant américain, mais elles ne sont pas directement vendues aux utilisateurs.