du 14 mai 2020
Date

Choisir une autre édition

OMS : SARS-CoV-2 (Covid-19) pourrait devenir endémique et donc « ne jamais disparaître »

Mike Ryan spécialiste des urgences sanitaires à l’Organisation mondiale de la santé n’y va pas par quatre chemins, comme le rapporte Reuters : « Il est important de mettre cela sur la table : ce virus pourrait bien s’ajouter à la liste des virus endémiques circulant dans nos communautés, et pourrait bien ne jamais disparaître ». 

« Je pense que nul ne peut prédire quand cette maladie disparaîtra », mais il ajoute que la communauté internationale a été en mesure, au prix d’un « effort massif », d'adapter sa réponse face à ce risque sanitaire

Nos confrères ajoutent que, selon un décompte de l'Institut Pasteur, « 4,4 % de la population française, soit 2,8 millions d’individus, avait été infectée par le nouveau coronavirus », mais avec une marge d’erreur importante puisque la fourchette va de 2,8 à 7,2 %. Dans les régions Île-de-France et Grand Est (les plus touchées), « la proportion est estimée respectivement à 9,9 %(dans une marge de 6,6 à 15,7) et 9,1% (dans une marge de 6,0 à 14,6) ».

Les chercheurs expliquent qu’il « faudrait qu’environ 65 % de la population soit immunisée pour que l’épidémie soit maîtrisée par la seule immunité […] Nos résultats indiquent par conséquent que sans vaccin, l’immunité collective seule sera insuffisante pour éviter une seconde vague à la fin du confinement. Des mesures de contrôle efficaces doivent donc être maintenues au-delà du 11 mai ».

chargement Chargement des commentaires...