du 10 janvier 2018
Date

Choisir une autre édition

Lors du CES 2017, Netatmo lançait son service « With Netatmo » pour développer des solutions connectées en partenariat avec des sociétés tierces. Cette année, Legrand lui emboite le pas avec « Works With Legrand ».

La société explique que cette offre prend la forme d’un portail en ligne avec les ressources permettant à des solutions tierces d’échanger avec les produits Legrand : documentations, langages et API.

La société en profite pour indiquer que ses produits connectés sont compatibles Alexa, l'intelligence artificielle d'Amazon.

Objets connectés : et voici le programme « Works with Legrand »
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

GitHub propose un moment déjà les labels. Ils servent à étiqueter les problèmes et autres pull requests pour pouvoir les trier plus facilement ensuite. Depuis cette nuit, ils ont droit à quelques améliorations bienvenues.

Ils prennent par exemple en compte les emojis, pour compléter les noms de symboles visuels qui peuvent accélérer une recherche. Surtout, les développeurs peuvent les accompagner de descriptions, des textes qui s’afficheront au survol de la souris pour donner un peu de contexte. Les développeurs concernés pourront donc être mieux informés.

GitHub ajoute deux autres bonus. D’une part, une recherche dans la page des labels pour retrouver plus vite des étiquettes en particulier. Les trier dans la base latérale trie également par description. D’autre part, une prévisualisation est disponible avant la création d’un label, permettant d’en vérifier la couleur, l’orthographe, l’éventuel emoji et ainsi de suite.

Ces fonctions sont disponibles dans GitHub, mais devront attendre encore un peu avant de se retrouver dans les API.

Copié dans le presse-papier !

Via une mise à jour de son application iOS, le fabricant ajoute la prise en charge (attendue) du système domotique d'Apple. Pour rappel, cette caméra fait également office d'écoute bébé et de veilleuse multicolore avec des berceuses.

Le fabricant précise que de nouveaux appareils Arlo devraient prendre en charge HomeKit d'Apple à l'avenir, sans plus de détails. Pour rappel, Netgear a récemment annoncé se séparer de sa branche Arlo pour l'introduire en bourse (elle reste néanmoins une filiale et Netgear devrait conserver 80 % des parts).

Copié dans le presse-papier !

Kenneth Christiansen, contributeur sur Chromium, a partagé plusieurs captures d’écrans montrant le travail actuel d'intégration des applications web dans Chrome OS. Que Google concentre des efforts dans ce domaine n’étonnera d’ailleurs personne.

Il est déjà possible depuis longtemps d’ajouter n’importe quel site web dans la bibliothèque d’applications. Le site s’ouvre alors dans sa propre fenêtre, et donne une sensation raisonnable d’indépendance. Dans les dernières builds Canary et Dev de Chrome, cette intégration va plus loin.

La barre de titre récupère ainsi la couleur principale du site, et affiche le domaine principal. Un bouton fournit quelques informations supplémentaires, dont l’URL complète active. Les utilisateurs intéressés pourront activer le flag #enable-desktop-pwas dans chrome://flags.

En activant #enable-experimental-web-platform-features, ils débloqueront également une autre nouveauté : les Progressive Web Apps deviennent d’authentiques cibles de partage. Un bouton Twitter sur un site pourra par exemple appeler Twitter Lite, la version mobile du service.

Il est évident désormais que les PWA sont amenées à jouer un grand rôle. Le simple fait d’être poussées par Google ne peut que jouer en leur faveur, avec Android comme force de frappe principale. Mais Microsoft s’y met aussi et a annoncé récemment qu’elles auraient une place de choix dans Windows 10, jusqu’à être présentes dans son Store. De quoi faire changer peut-être d’avis Apple.

Copié dans le presse-papier !

Dans un billet de blog, OpenWhisper Systems officialise sa fondation. Elle est soutenue par Brian Acton, cofondateur de WhatsApp, à hauteur de 50 millions de dollars.

Elle doit financer le développement du logiciel de manière pérenne. L'équipe comptait jusqu'ici sur le soutien fiscal de l'organisation Freedom of the Press. Elle comportait deux à trois développeurs à plein temps en général, sur une équipe qui n'a jamais dépassé sept personnes. Pas de quoi développer sereinement un outil si utilisé.

Pour mémoire, Signal est une application de messagerie, qui a contribué à démocratiser le chiffrement de bout en bout pour les discussions en ligne. Son moteur (libsignal) est entré dans de nombreux services de messagerie, comme Google Allo, Facebook Messenger ou WhatsApp, seul ce dernier l'activant par défaut.

Signal reste critiqué par certains défenseurs des libertés numériques, qui goûtent peu à la centralisation des communications (via un serveur géré par l'équipe), l'absence de fédération et l'appui sur les services de communication de Google pour les notifications sur mobile.

Des évolutions sont promises depuis quelques mois, sans grand effet pour le moment.

Copié dans le presse-papier !

Le fabricant explique qu'il s'agit de « la première solution 2x2 802.11ax prête à l'emploi pour les smartphones, tablettes et ordinateurs portables » ; une annonce parfaitement calibrée pour le MWC de Barcelone dont l'édition 2018 ouvre ses portes la semaine prochaine.

Le constructeur évoque des débits doublés avec une consommation réduite de 67 % au maximum par rapport au Wi-Fi 802.11ac Wave 2. Il ajoute que sa puce exploite le dernier brouillon de la norme, exactement comme Intel. Ce Draft 2.0 devrait servir de base pour la certification finale.

Concernant WPA3, Qualcomm ne donne pas plus de détail que la Wi-Fi Alliance, précisant simplement que la sécurité est renforcée. Attendu pour cette année, il permettra notamment de contrer la faille KRACK du WPA2.

Alors que le Bluetooth 5 est disponible depuis l'année dernière, Qualcomm explique qu'il a « entièrement repensé » sa puce pour « anticiper la prochaine norme 5.1 ». Celle-ci devrait permettre d'augmenter encore les débits, tout en diminuant la consommation.

Les premiers échantillons de WCN3998 seront envoyés aux partenaires durant le second semestre de cette année.

Cette année encore, nous serons sur place à Barcelone afin de voir si le 802.11ax prendra son envol, après un démarrage assez timide au CES de Las Vegas (lire notre compte rendu).