du 17 avril 2018
Date

Choisir une autre édition

En amont du Règlement général sur la protection des données (RGPD), le groupe américain a mis à jour sa politique de vie privée. Déjà présente, l'analyse des communications par la société est maintenue dans cette nouvelle édition.

La différence est qu'Oath précise désormais que ces communications, dont les e-mails, sont analysés pour la sécurité, la recherche et les publicités ciblées. Elles sont censées être vidées de données personnelles, même si comme le relève Cnet, aucune garantie n'est fournie.

Les messages liés à l'activité bancaire des internautes sont aussi concernés, précise le document. Oath confirme bien cette unification de la politique de vie privée, qui complexifierait d'ailleurs le dépôt d'une action collective contre la société, en étendant la dérogation d'Oath à Yahoo.

La nouvelle a été accueillie fraîchement outre-Atlantique, Ghacks qualifiant cette politique révisée de « cauchemar pour la vie privée ». Pour mémoire, Gmail a coupé l'analyse publicitaire des e-mails en juin 2017. Cet arrêt suit la loi Lemaire, qui impose un consentement explicite pour un tel ciblage, renouvelé tous les ans.

Oath (ex-Yahoo) déclare analyser les e-mails pour cibler la publicité
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Après quatre ans de voyage dans l'espace, la sonde japonaise Hayabusa 2 arrivait à proximité de 999 JU3 (Ryugu) il y a quelques mois.

Les hostilités ont commencé avec le largage des atterrisseurs Minerva. Une opération complexe nécessitant que la sonde se rapproche de l'astéroïde (environ 55 m) avant de remonter à sa position de référence (environ 20 km).

Les deux atterrisseurs se sont posés sans encombre à la surface de l'astéroïde et ont commencé à prendre des photos. Certaines sont floues car capturées pendant un « bond » de l'atterrisseur (c'est de cette manière qu'il se déplace à la surface de Ryugu).

Dans une dizaine de jours, un autre atterrisseur franco-allemand suivra le même chemin : Mascot, auquel on souhaite autant (et même plus) de réussite que Philae. Le 3 octobre, il devrait en effet se poser dans l'hémisphère sud de l'astéroïde Ryugu.

Pour en savoir plus sur ce dernier, le CNES organise aujourd'hui, à partir de 14h, un Facebook live avec ses experts.

Copié dans le presse-papier !

C'est du moins ce qu'affirme une source proche du dossier à Bloomberg. Selon nos confrères généralement bien informés, l'annonce pourrait être officialisée le mois prochain. Toyota refuse de confirmer et indique simplement que c'est une hypothèse envisagée.

Pour rappel, Mark DeJongh, directeur exécutif des programmes de la voiture Avalon de Toyata, expliquait en avril dernier pourquoi il ne voulait pas d'Android Auto : « Nous sommes une entreprise conservatrice et nous voulons nous assurer que tout va bien [...] Nous voulons protéger la vie privée de nos clients ».

Le constructeur automobile avait longtemps résisté aux géants du Net. Mais il avait déjà ouvert une porte au début de l'année avec la prise en charge de CarPlay d'Apple sur l'Avalon.

Copié dans le presse-papier !

Le calendrier des conférences pour le mois d'octobre continue de se remplir. C'est au tour de HMD Global (fabricant des terminaux Nokia) d'envoyer des invitations pour le 4. Le message ne laisse pas de doute quant à l'annonce : « dernier ajout à la famille des smartphones Nokia ».

Pour rappel, le 3 octobre LG présentera son V40 ThinQ, puis nous aurons donc Nokia, suivie par la conférence « Made by Google » avec les Pixels 3 le 9 octobre et enfin Razer le 10 octobre, très probablement avec le Razer Phone 2.

Copié dans le presse-papier !

Comme son nom l'indique, il s'agit d'un casque autonome. Il exploite un Snapdragon 835 avec 4 Go de mémoire vive et un champ de vision à 110 degrés.

La première nouveauté est la prise en charge du 6DoF, ou 6 degrés de liberté : les translations et rotations sur trois axes. Selon Google, cette technique était auparavant réservée à la VR via ordinateur.

Des manettes expérimentales 6DoF sont également annoncées, avec « un système de suivi optique ». Elles ne nécessitent pas de capteurs/caméras externes et utilisent « l'apprentissage automatique et des "pièces" du commerce pour estimer avec précision la position 3D et l'orientation des contrôleurs ».

Un mode « see-through » permet de voir « à travers le casque », avec une faible latence et un rendu 3D suffisamment proche de la réalité pour arriver à jouer au tennis de table avec un casque sur la tête. De quoi ouvrir la voie à de nouveaux services en réalité augmentée.

Enfin, Google affirme qu'il est désormais possible de lancer n'importe quelle application Android pour smartphone sur un casque Daydream. De plus amples informations sont disponibles par ici.

Copié dans le presse-papier !

Adobe vient de racheter la société Marketo, pour un montant de 4,75 milliards de dollars, montant précisé par l’entreprise.

Les produits de Marketo, spécialisés dans l’automatisation marketing, vont intégrer l’Adobe Experience Cloud. Ils y rejoindront donc ceux de Magento, rachetés il y a quelques mois à peine.

Avec cette opération, Adobe se pose en concurrent sérieux de SAP, Salesforce et Oracle. Le père de Photoshop dispose d’une chaîne complète d’outils qui pourrait bien tenter les entreprises de changer de crèmerie.

L’actuel PDG de Marketo, Steve Lucas, restera à la tête de l’équipe, qui doit normalement être préservée. Marketo amène également 5 000 clients, qu’Adobe va devoir rassurer, comme toujours en cas de rachat.