du 18 mai 2020
Date

Choisir une autre édition

En 2017 et 2018, le fabricant crevait le plafond avec plus de 3 milliards de dollars de bénéfice sur son année fiscale 2018 (du 29 janvier 2017 et le 28 janvier 2018).

De très bons résultats, notamment portés par une forte augmentation des ventes de cartes graphiques dans la branche « gaming ». Le fabricant reconnaissait néanmoins que l'augmentation des ventes de GeForce était au moins en partie due aux cryptomonnaies.

Comme le rapporte WCCFtech, des investisseurs ont déposé une plainte accusant NVIDIA d’avoir sous-estimé les revenus des ventes de produits pour miner des cryptomonnaies (au lieu d’achats par des joueurs) d’au moins 1,1 milliard de dollars sur 2017 et 2018.

Suite à la fin du boom du minage, le constructeur a connu une baisse des expéditions et une augmentation des stocks (comme chez AMD).

Le cours de l’action a chuté de 50 % entre octobre 2018 et  janvier 2019, en passant de plus de 280 à moins de 140 dollars. Il a fallu attendre début 2020 pour qu’il retrouve (et dépasse) son niveau de septembre 2018.

NVIDIA accusé d’avoir largement sous-estimé les ventes de GPU pour miner des cryptomonnaies
chargement Chargement des commentaires...