du 14 février 2020
Date

Choisir une autre édition

NVIDIA : un bon 4e trimestre, une année en léger recul, des prévisions en baisse à cause du Covid-19

Le caméléon, qui a sa manière bien à lui de compter les trimestres, vient de publier les résultats du quatrième de son année fiscale 2020 (terminée le 26 janvier).  Tous les voyants sont au vert avec des revenus de 3,1 milliards de dollars (+3 % sur trois mois, + 41 % sur un an) et des bénéfices nets de 950 millions de dollars (+6 % et + 68 % respectivement).

Sur l’année, la chanson est différente : 10,9 milliards de dollars de chiffre d’affaires, soit 7 % de moins qu’en 2019. Le bénéfice suit la même tendance avec 2,8 milliards de dollars, en baisse de 32 %.

Dans le détail, la branche gaming – qui représente environ 50 % des revenus de NVIDIA – était en perte de vitesse sur l’année fiscale 2020, avec un total de 5,5 milliards de dollars, contre 6,2 milliards en 2019. Si le quatrième trimestre 2020 était meilleur que celui de 2019 (1,491 milliards vs 954 millions), les trois autres étaient moins bons.

La deuxième grosse source de revenus est évidemment le Data Center qui est reparti à la hausse au dernier trimestre avec 968 millions de dollars, après un début d’année au ralenti (entre 634 et 726 millions de dollars). Sur l’année, le Data Center a rapporté 2,983 milliards de dollars, contre 2,932 milliards en 2019.

Enfin, NVIDIA revoit ses prévisions à la baisse pour le premier trimestre de son année fiscale 2021 (nous sommes actuellement dedans) à cause de l’épidémie de Covid-19 : « Bien que l'effet final du coronavirus soit difficile à estimer, la société a réduit ses perspectives de revenus de 100 millions de dollars pour tenir compte de son impact potentiel ».

Elle prévoit ainsi 3 milliards de chiffre d’affaires, avec ± 2 % de marge. Dans tous les cas, le marché semble globalement satisfait puisque l’action de NVIDIA est en hausse de 6 % dans la séance d’après clôture. 

chargement Chargement des commentaires...