du 20 août 2018
Date

Choisir une autre édition

Nouvelles GeForce : NVIDIA donne rendez-vous à 18h, les fuites se multiplient

C'est en direct du Palladium de Cologne, à l'occasion de la Gamescom, que le constructeur organisera ce soir sa GeForce Gaming Celebration, sous le slogan #BeForTheGame.

Il devrait être question de ses différentes solutions pour joueurs, notamment des Big Format Gaming Display dont il avait été annoncé qu'ils seraient lancés cet été. Mais tout le monde espère surtout du nouveau du côté des cartes graphiques.

Après le lancement des Quadro RTX la semaine dernière, NVIDIA est attendu au tournant. Les principales questions tourneront bien entendu autour des performances, du prix et de la disponibilité réelle de ces produits.

Les premiers exemplaires ne sont d'ailleurs pas attendus avant septembre. Les testeurs n'ayant pas encore les produits en main, il faut s'attendre à une annonce des grandes lignes ce soir, mais à un dévoilement complet dans un second temps. Attention donc en cas de lancement des précommandes.

On devrait néanmoins savoir à quel point elles sont « castrées » face aux modèles professionnels, connaître quelques nouveaux détails de l'architecture, les fréquences et les nouvelles fonctionnalités consacrées aux adeptes de jeux vidéo.

Bien entendu, l'équipe d'INpact Hardware couvrira l'évènement, vous pouvez d'ailleurs d'ores et déjà la suivre sur Twitter.

Les dernières rumeurs annoncent une GeForce RTX 2080 avec un GPU gravé en 12 nm comprenant 2 944 CUDA Cores, une interface mémoire de 256 bits et 8 Go de GDDR6 (14 Gb/s). Les fréquences devraient se situer entre 1,5 et 2 GHz, avec un TDP de 180 watts.

La Ti grimperait à 4 352 CUDA Cores, 11 Go de GDDR6 et une interface mémoire de 352 bits, pour un TDP plus proche des 250 watts. De quoi laisser encore un peu de marge pour un modèle Titan destiné aux stations de travail, puisque la RTX 8000 compte pas moins de 4 608 CUDA Cores, avec 48 Go de mémoire (384 bits).

Bien entendu, dans les deux cas on retrouvera les unités dédiées au ray tracing, mais aussi le connecteur VirtualLink pour les nouveaux casques de réalité virtuelle (USB Type-C) en complément des classiques DP 1.4 et HDMI 2.0b.

Côté tarif, la fourchette pour le moment annoncée est comprise entre 600 et 800 dollars pour ces deux modèles haut de gamme. Mais cela pourra aller bien au-delà pour des cartes overclockées avec un design spécifique. Les 2070 et 2060 devraient arriver avant la fin de l'année.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Ce n'est pas une surprise : la plateforme de streaming avait rejoint l'Alliance for Open Media qui s'occupe justement de développer AV1 (AOMedia Video Codec).

Il est pour rappel annoncé comme étant plus performant que H.265 en permettant d'avoir un débit inférieur pour une qualité identique. Il a de plus l'avantage d'être libre et gratuit.

La plateforme indique qu'elle prend désormais en charge AV1 et que certaines vidéos ajoutées récemment sont proposées dans ce format sur toutes les plateformes (via Chrome et Firefox).

Copié dans le presse-papier !

En partenariat avec le National Geographic, une équipe de chercheurs a parcouru les plus hauts sommets du monde pour y installer des stations météo autonomes.

L'une se trouve à 8 430 mètres, une autre à 7 945 mètres et trois sur le mont Everest. Ils ont également récupéré une carotte de glace à 8 020 mètres et procédé à diverses analyses qui donneront certainement lieu à des publications.

Le but est non seulement de surveiller la montagne, mais aussi de mesurer le changement climatique.

Copié dans le presse-papier !

La grande finale nationale se déroulait hier à Grenoble. Comme son nom l'indique, le principe est de ne laisser que trois minutes aux doctorants pour présenter leur sujet de recherche sur des sujets pointus.

Tom Mébarki est le grand gagnant : il remporte la première place et le prix du public. Il a présenté « La “folie organisée” dans l’opéra buffa rossinien. Vers une transhistoire du son ». Il représentera donc la France lors de la finale internationale à Dakar en septembre.

Leah Vandeveer est deuxième avec « la phonologie des consonnes rares : une approche typologique », tandis qu'Apolline Chabenat prend la troisième place avec la « modification des polymorphismes liés aux défenses vis-à-vis des prédateurs par des médicaments psychotropes chez un céphalopode et un décapode ».

  1. Revoir la finale de « Ma thèse en 180 secondes »
Copié dans le presse-papier !

Cinq mois après avoir atteint 2,3 millions de clients, la néobanque en ajoute 1,2 million de plus en l'espace de cinq mois. Il lui avait fallu six mois pour passer de 1 à 2,3 millions.

La société affirme que « plus de 10 000 clients ouvrent un compte N26 chaque jour et le volume mensuel de transactions s’élève à plus de 2 milliards d’euros ». Elle ajoute que son «  lancement aux États-Unis est imminent ».

Copié dans le presse-papier !

Dans un billet, Microsoft détaille le fonctionnement d’un ajout promis depuis l’année dernière et qui devrait clairement changer la donne pour les aficionados du tableur.

Depuis qu’elles existent, les formules ont toujours été confrontées à une limitation inhérente à Excel : quel que soit leur degré de complexité, le résultat est unique et ne peut être exporté que vers une cellule particulière.

L’année dernière, Microsoft avait donc promis l’arrivée d’une fonction baptisée « Dynamic Arrays » qui, au lieu de renvoyer une valeur unique, donne une grille de valeurs. Ces dernières peuvent alors être renvoyées dans la feuille de calcul dans plusieurs cellules, le plus souvent de liste.

Cette fonction importante n’était réservée jusqu’à présent qu’à quelques privilégiés. Elle est désormais disponible pour tous les testeurs du canal Office Insider sur macOS et Windows, ce qui signifie une arrivée générale chez tous les abonnés Office 365 dans les deux à quatre semaines qui viennent (la plupart du temps).

Pour « fêter » l’arrivée des Dynamic Arrays, Excel introduit de nouvelles fonctions, dont SORT, SORTBY, UNIQUE, FILTER, SEQUENCE et RANDARRAY. UNIQUE peut par exemple cibler un lot de cellules, détecter les doublons, les éliminer et renvoyer dans d’autres cellules une liste nettoyée. SEQUENCE permet de son côté de générer une liste séquentielle de nombres sous forme de tableau.

Pour rappel, tout abonné Office 365 peut s’inscrire au programme Insider. Comme pour Windows, on y trouve les canaux rapide et lent, selon que l’on préfère recevoir rapidement les nouveautés ou attendre que des tests supplémentaires de stabilité aient été réalisés.