du 07 décembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Nouvelle panne chez OVH pendant la nuit

Le 9 novembre, OVH subissait des incidents en cascade, menant à une perte de configuration sur des routeurs gérant ses liens optiques entre ses datacenters. En cause, un (vieux) bug logiciel dans les routeurs Cisco utilisés par l'hébergeur, qui les a depuis mis à jour.

La nuit dernière, l'entreprise a tenté de séparer en trois groupes ses équipements optiques de Roubaix, pour éviter une nouvelle panne générale de son réseau européen. À 20h50, Octave Klaba déclare que des équipements ont de nouveau perdu leur configuration, en préparant son intervention à 23h.

OVH a dû reconstruire les liens entre Roubaix et ses autres points de présence de zéro. Dans un tweet, il affirme que ces connexions sont tombées à 20h20, à cause d'un bug toujours présent dans les routeurs Cisco mis à jour.

Tous les liens seraient revenus vers 1h du matin. En attendant, l'hébergeur a abandonné sa maintenance, le temps de comprendre le problème avec le constructeur.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

La marque au carré rouge continue de déployer de manière soutenue des antennes 4G au fil des observatoires de l'ANFR. L'opérateur publie un point d'étape et revendique 96 % de la population au 31 mars et espère atteindre 99 % à la fin de l'année. Il rejoint ainsi Orange (96 % depuis janvier) et dépasse Bouygues Telecom (95 %).

L'opérateur en profite pour ajouter de la 4G+ jusqu'à 300 Mb/s (via l'agrégation de bandes de fréquences) dans 14 nouvelles villes. Rappelons que ces chiffres ne concernent que la population, pas le territoire, et qu'ils ne reflètent pas la qualité de service.

Copié dans le presse-papier !

Comme Samsung Pay, Google Pay est attendu en France pour les prochains mois. Le service profite de cet intervalle pour ajouter quelques cordes à son arc, notamment N26.

L'équipe de la néobanque allemande vient de l'annoncer, évoquant les différentes possibilités du système de paiement d'Android : sans contact, promotions, envoi d'argent par email à des amis, etc.

Copié dans le presse-papier !

S'alignant avec sa maison-mère Facebook, Instagram fournit désormais une page web pour récupérer l'ensemble des données stockées par un compte.

Après s'être connecté, on télécharge une archive contenant de nombreuses informations : photos, vidéos, anciennes Stories, profile, informations générales, commentaires, messages privés, Likes, recherches, contacts, noms d'utilisateurs des « followers » ou encore les réglages.

Parallèlement, Instagram ajoute dans ses applications mobiles une fonction réclamée depuis longtemps par les utilisateurs intensifs de Stories : le téléchargement simultané de photos et vidéos (jusqu'à dix d'un coup).

Une prévisualisation du résultat (après éventuelles modifications) sera affichée avant que l'utilisateur valide et envoie.

Instagram pour iOS

Copié dans le presse-papier !

Suite à la douloureuse affaire Cambridge Analytica, le réseau social multiplie les annonces de tous les côtés. Dernière en date, la dépréciation d'une dizaine d'API.

Events API, Facebook Analytics, Facebook Login, Instagram Graph API, Instant Articles, Live API, Messenger Platform, Pages API et Places Graph sont concernés. Tous les détails sont disponibles par ici et par là.