du 16 mai 2019
Date

Choisir une autre édition

La fin des frais de roaming dans l'Union européenne depuis le 15 juin 2017 était accompagnée d'un plafond des tarifs de gros pour les appels internationaux (de la France vers un autre pays de l'UE).

La Commission européenne annonce une baisse à partir du 15 mai de cette année, pour tous les appels et SMS internationaux au sein de l'UE : « Les consommateurs paieront ainsi au maximum 19 centimes (+ TVA) par minute pour un appel vers un autre pays de l'Union européenne, et 6 centimes (+ TVA) par message SMS ».

Nouveaux plafonds pour les appels et SMS vers les pays de l'Union Européenne
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Après le décret de Donald Trump bannissant Huawei, plusieurs sociétés ont suspendu leurs activités avec le fabricant chinois. C'est notamment le cas de Google.

Suite finalement logique des événements, le Mate 20 Pro n'apparaît plus sur la page regroupant les terminaux pouvant profiter de la bêta d'Android Q, alors qu'il y est était début mai. C'est le seul à avoir disparu. La licence temporaire de 90 jours n'y change rien pour l'instant.

Pour rappel, Huawei peut toujours utiliser Android dans sa version AOSP (Android Open Source Project), mais celle-ci ne dispose alors pas des « Google Play Services » et donc des applications Google.

Copié dans le presse-papier !

C'est du moins ce que laissent penser des morceaux de code dans l'application Android d'Uber, comme l'explique TechCrunch en reprenant une découverte de Jane Manchun Wong.

Interrogé, un porte-parole d'Uber indique simplement que la société « réfléchit toujours à de nouvelles manières d'améliorer l'expérience Eats ». « Il a refusé de donner d'autres détails, ce qui pourrait laisser supposer un lancement imminent », ajoutent nos confrères.

Il faut maintenant attendre le lancement de l'offre pour voir à quoi donnent droit exactement les 9,99 dollars par mois, et dans quelles conditions. Cette offre pourrait être l'occasion pour Uber d'essayer d'écraser la concurrence en gardant captifs les clients, quitte à encore perdre de l'argent pour l'instant.

Copié dans le presse-papier !

La société de Mountain View explique qu'elle proposait un outil permettant « aux administrateurs d'uploader ou définir manuellement des mots de passe pour les utilisateurs de leur entreprise ». Cette fonction n'existe plus, mais elle est la cause du problème du jour.

Google avait en effet commis une erreur lors de son implémentation en 2005 : « la console d’administration stockait une copie du mot de passe non haché ». Depuis 14 ans, ils étaient donc enregistrés dans une partie chiffrée de l'infrastructure de Google.

Le géant du Net précise que les comptes G Suite payants sont les seuls concernés : « aucun compte client gratuit Google n'a été affecté ». Il ne donne par contre pas d'indication sur l'étendue des dégâts.

Ce n'est pas tout : « nous avons découvert qu’à partir de janvier 2019, nous avions stocké par inadvertance un sous-ensemble de mots de passe non hachés ». Ils ont pu y rester pendant 14 jours maximum, mais aucun détail supplémentaire n'est donné.

Dans les deux cas, aucune trace d'une utilisation malveillance n'a été trouvée. Les administrateurs des sociétés concernées sont prévenus afin de réinitialiser leurs mots de passe. Par précaution, Google les réinitialisera lui-même pour ceux qui ne l'auraient pas fait.

Pour rappel, Facebook a enregistré en clair des mots de passe de centaines de millions d'utilisateurs. D'autres sociétés sont également concernées par ce genre de « bugs » : GitHub, Twitter, etc.

Copié dans le presse-papier !

Apple vient de mettre à jour certains de ses ordinateurs portables, avec un changement plus ou moins important au niveau du processeur.

Les MacBook Pro avec Touch Bar de 13" gagnent ainsi quelques centaines de MHz de plus, mais restent sur des Core de 8ème génération. Les autres (sans TouchBar) sont toujours à la 7ème génération. Pas de changement sur les tarifs.

Le plus gros changement concerne les versions de 15" qui profitent des Core de 9ème génération. Le modèle le plus « accessible », 2 799 euros tout de même, reste à six cœurs, mais avec une fréquence revue à la hausse. Celui à partir de 3 299 euros passe par contre à huit cœurs au lieu de six.  

Des changements ont également été apportés au clavier. Comme l'avait déjà repéré iFixit, les touches du clavier des MacBook disposent depuis plusieurs mois d'une membrane. Mais cela n'était pas suffisant, comme le confirme le constructeur à TechCrunch. Il a donc décidé d'apporter de nouvelles modifications, sans préciser lesquelles.

Malgré tout, le fabricant a élargi son programme de réparation pour les claviers des MacBook (Pro) lancé en juin dernier. Il prend désormais en charge les MacBook Pro 2018 et 2019, y compris ceux qui viennent d'être annoncés.

Copié dans le presse-papier !

Mozilla annonce avoir apporté de nombreux changements internes pour améliorer encore la rapidité du navigateur : reléguer au second plan les fonctionnalités les moins utilisées et suspendre les onglets inactifs sont au programme.

Du côté de la protection de la vie privée, le blocage du cryptomining et du fingerprinting est au menu de Firefox 67, comme prévu. Par contre, ces deux fonctions ne sont pas activées par défaut et il faudra se rendre dans « Options » puis « Vie privée et sécurité ».

Après son activation dans les premières nightlies, en septembre 2018, WebRender débarque enfin. Il s'agit pour rappel d'un moteur de rendu 2D exploitant le GPU (de plus amples informations techniques dans ce billet de blog). L'éditeur précise que « certains utilisateurs, notamment ceux utilisant Windows 10 avec des cartes graphiques NVIDIA, pourront la tester en avant-première ». Il est ensuite prévu de l'étendre plus largement.

En navigation privée, l'enregistrement et la sauvegarde des mots de passe fonctionnent, ainsi que l'activation/désactivation des modules complémentaires. Lors de l’installation d’une extension, le navigateur vous demandera l’autorisation de l’utiliser en navigation privée. L’option proposée par défaut est : « ne pas autoriser ».

Pêle-mêle, il est aussi question d'amélioration pour l'accessibilité (la barre d’outils est entièrement accessible via le clavier), l'utilisation de dav1d pour les vidéos AV1, etc. Les notes de version détaillées sont disponibles par ici.