du 30 janvier 2018
Date

Choisir une autre édition

CaliOpen vient d'annoncer l'arrivée de sa version 0.8.0 avec deux nouveautés principales : la gestion des tags sur les contacts et messages permettant un classement, ainsi qu'un filtre pour distinguer messages reçus et envoyés.

Une visite guidée de l’interface a également été mise en place pour simplifier la vie des petits nouveaux qui découvrent le service de centralisation des messages (voir notre analyse), actuellement en phase de test alpha.

On apprend également que l'une des priorités de ce début d'année sera la refonte de l'interface, qui sera disponible pour les appareils mobiles. Elle utilisera un design clair par défaut, avec une meilleure distinction des différents éléments pris en compte par le « Privacy index ».

Côté fonctionnalités, un mode « TSA » est évoqué, devant permettre « de se loguer directement en mode sécurisé pour planquer les messages que vous ne voulez pas voir lus, soit directement soit en mode silencieux, en entrant un mot de passe spécial prévu à l’avance ».

Pour rappel, la version bêta est attendue pour avril, et la v1.0 pour octobre prochain.

Nouveau design et mode TSA pour CaliOpen en 2018, la version 0.8.0 mise en ligne
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

La semaine dernière, elle était arrêtée à Vancouver, sans que les autorités canadiennes n'en précisent officiellement les raisons. Elles indiquaient par contre qu'une demande d'extradition avait été déposée par les États-Unis.

Selon des journalistes présents à l'audience et cités par TechCrunch, la directrice financière de Huawei, et fille du fondateur de la société, risque jusqu'à 30 ans de prison : « Le ministère américain de la Justice prétend que Mme Meng a autorisé SkyCom, une filiale non officielle de Huawei, à faire des affaires en Iran, violant ainsi des sanctions américaines contre ce pays et dupant des institutions financières américaines », expliquent nos confrères.

Le département de la justice canadien a plaidé contre la libération sous caution de Meng Wanzhou. L'avocat de la défense estime pourtant qu'elle ne se risquerait pas à « embarrasser » son père en enfreignant une ordonnance.

La suite des opérations (notamment la demande d'extradition) peut encore être longue et durer des semaines, voire des mois. Dans tous les cas, c'est un nouveau coup dur pour Huawei, déjà mis sur le banc de touche de la 5G par plusieurs pays à cause de risques liés à la sécurité.

Copié dans le presse-papier !

Jeudi dernier, le Wall Street Journal apprenait que Lyft, l'un des principaux concurrents d'Uber, avait déposé auprès de la SEC un dossier d'introduction en bourse, visant une fenêtre mars-avril 2019 pour son grand saut. De quoi moucher son rival de toujours, pour qui ce projet n'était prévu que pour l'an prochain, sans plus de détails.

Toujours selon nos confrères, Uber a également déposé un dossier la semaine dernière, dans le plus grand secret. Le géant américain des VTC vise le premier trimestre 2019, sans plus de précision, avec une valorisation gravitant autour des 120 milliards de dollars. Lors de son dernier tour de table il y a quelques mois, la société était estimée à 76 milliards de dollars.

Lyft comme Uber sont tous deux très largement déficitaires. Au troisième trimestre, le premier affichait 254 millions de dollars de pertes sur 563 millions de revenus, contre 1,07 milliard de pertes pour 2,95 milliards de revenus pour Uber. Après la photo finish pour l'introduction en bourse, il sera surtout intéressant de voir laquelle des deux sociétés sera la première à trouver l'équilibre, sans avoir besoin de compter sur ses actionnaires pour renflouer les caisses.

Copié dans le presse-papier !

Quelques jours seulement après la Release Candidate 3 (et cinq bêtas entre le 24 octobre et le 16 novembre), la version finale est téléchargeable. Elle porte le nom de Bebo en hommage au pianiste de Jazz Bebo Valdés.

Le nouvel éditeur Gutenberg est de la partie, avec son organisation par blocs permettant plus de flexibilité dans la gestion et la mise en page des sites. L'équipe précise qu'il « ne changera en rien l’apparence de votre contenu pour vos visiteurs [...] Chaque élément sera dans son propre bloc ».

Des dizaines de blocs sont déjà disponibles (paragraphe, image, galerie, colonne, audio, code, bouton, etc.) et d'autres seront ajoutés au fil du temps. Wordpress 5.0 est également livré avec un nouveau thème par défaut, spécialement pensé pour les blocs : Twenty Nineteen. Les notes de version détaillées se trouvent par ici.

Pour ceux qui le souhaitent, l'ancien éditeur est toujours disponible et restera supporté par l'équipe jusqu'en 2021.

Copié dans le presse-papier !

Prévue pour le 7 janvier, la nouvelle fenêtre de lancement est désormais fixée au 17 janvier, indiquent les deux partenaires. But de la manœuvre : permettre le retour sur Terre de la capsule Dragon de la mission cargo CRS-16.

Demo-1 sera pour rappel un vol « à vide » de la capsule Crew Dragon qui sera en charge d'amener des astronautes dans l'espace et dans la Station spatiale internationale. Viendra ensuite Demo-2 avec un équipage, mais la date n'est pas encore fixée.

Boeing, partenaire de la NASA et concurrent de SpaceX, devrait tester sa capsule pensée pour les vols habités au mois de mars.

Copié dans le presse-papier !

Début novembre, le successeur de Vine dévoilait un nouveau site et annonçait son lancement pour le printemps 2019.

Sur Twitter (Vine avait été racheté par le réseau social avant d'être fermé), Byte lance un appel aux créateurs (quelle que soit leur audience) en les invitant à se faire connaître via un formulaire Google.

Ce dernier n'a rien de bien nouveau pour autant puisque le lien était déjà présent depuis la refonte du site début novembre, comme en atteste la WayBack Machine de WebArchive. Cette relance semble avoir eu l'effet escompté puisque 500 demandes auraient été envoyées en moins d'une minute.