du 11 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Dans une notification à la SEC, la société explique que son CSO les « a informés qu'il quitterait Snap pour poursuivre d'autres opportunités », sans plus de détails.

En attendant de lui trouver un remplaçant, Imran Khan assurera l'intérim « afin de faciliter la transition de ses fonctions et responsabilités ». Son dernier jour au sein de Snap n'a pas encore été précisé.

De son côté, le futur ex-dirigeant explique qu'il « n'y a jamais un moment idéal pour dire au revoir » et que l'équipe de direction en place est « formidable ». Pour Evan Spiegel, directeur général, « Imran a été un excellent partenaire pour développer nos activités ». De bons mots échangés dans les documents officiels, mais la réalité de Snap semble tout de même différente.

Ce départ n'est en effet que le dernier d'une longue série. Il y a quelques mois, le directeur financier du groupe faisait aussi ses bagages. Avant lui, plusieurs responsables produits, vente et matériel avaient fait de même, comme l'indique Sarah Frier de Bloomberg.

Autant de départs qui ne rassurent pas vraiment : le groupe continue de descendre doucement en bourse. Depuis quelques jours, il est même passé sous les 10 dollars, contre plus de 20 dollars après son lancement en mars 2017.

Nouveau départ chez Snap : Imran Khan, le Chief Strategy Officer
chargement Chargement des commentaires...