du 23 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Notre Terre : retour sur l'alerte « sans précédent » de 15 364 scientifiques à l'humanité

Du 6 au 17 novembre, se tenait la conférence de Bonn 2017 sur les changements climatiques (alias COP23). 15 364 scientifiques de 184 pays (dont 1 000 en France) en profitaient pour envoyer un avertissement à l'humanité sur l'état de notre planète, en lui demander d'agir très rapidement.

Un message en écho au « World Scientists’ Warning to Humanity » écrit il y a 25 ans lors du sommet de la Terre à Rio (avec 1 700 signataires). Afin de mieux cerner les enjeux, le CNRS nous propose un entretien maison avec l'un de ses chercheurs : l’écologue Franck Courchamp. En voici quelques extraits :

« L’appel de 2017 est non pas plus catastrophiste – je n’aime pas ce mot qui exagère la gravité de la situation –, mais plus « catastrophé » que celui de 1992. Nous sommes simplement réalistes. La plupart des indicateurs qui étaient dans le rouge il y a un quart de siècle ont viré à l’écarlate. Écologiquement parlant, tout ou presque ne va pas plus mal : tout ou presque va beaucoup plus mal ».

« Le nombre d’êtres humains a augmenté de 35 % en 25 ans, ce qui est incroyablement élevé. Nous sommes de plus en plus nombreux et nous consommons trop » ajoute-t-il. Cette multitude peut aussi être une force pour essayer de changer les choses : « Le mouvement doit venir de Monsieur et Madame Tout-le-Monde. Une multitude d’initiatives individuelles et de micro-actions quotidiennes peut avoir un effet décisif, tout simplement parce que nous sommes des milliards ».

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Promis pour ce début d'année, le « Visa de sécurité ANSSI » vient d'être décerné à ses premières entreprises, le 21 juin. Il est censé distinguer des sociétés  de confiance du domaine, pour aiguiller les TPE, PME et administrations dans leurs choix.

Parmi ces sociétés, bien entendu, des grands noms comme Atos, BT, Enedis, EY, Safran, STMicroelectronics ou Thales, ainsi que des entreprises spécialisées comme Quarkslab ou Sysdream. La logique actuelle de l'État est de simplifier ses certifications et de labelliser le plus d'acteurs possible, pour disposer d'offres clés en main partout sur le territoire, par exemple pour alimenter l'ACYMA.

Copié dans le presse-papier !

Le début de cette triste affaire remonte à 2014 lorsque la plateforme d'échange de bitcoins s'était fait pirater.

Vendredi, nous avons appris qu'un « ordre d'ouverture de procédures civiles de réhabilitation » a été mis en place par le tribunal de Tokyo, suspendant donc la procédure de faillite en cours.

Important changement : les clients qui le souhaitent devraient pouvoir être remboursés en bitcoin, comme ils demandent depuis plusieurs mois. Pour rappel, le taux était auparavant de 483 dollars, montant fixé au cours du 23 avril 2014.

Les clients lésés ont jusqu'au 22 octobre pour déposer leur demande. Les remboursements devraient débuter l'année prochaine. Tous les détails du calendrier sont disponibles par ici, avec une foire aux questions en prime.

Copié dans le presse-papier !

Depuis iOS 11.4, le port Lightning se bloque automatiquement après 7 jours sans authentification de l’utilisateur. La mesure, qui n’empêche pas la recharge, doit empêcher le port d’être utilisé en cas de vol ou perte du smartphone.

Le chercheur Matthew Hickey, plus connu pour son pseudonyme Hacher Fantastic sur Twitter, avait déclaré avoir découvert un moyen de contourner cette défense, ouvrant les appareils volés vulnérables aux attaques par force brute.

Samedi, Apple a réagi, via sa porte-parole Michele Wyman : le rapport du chercheur est erroné et le résultat d’un protocole de test incorrect.

La réaction de l’entreprise, qui aurait pu passer pour une éventuelle mauvaise foi, semble pourtant vérifiée. Hickey, avec l’aide d’un autre chercheur (Stephan Esser), s’est penché sur sa méthode et a découvert un problème : certains éléments pouvaient apparaître comme testés sans l’avoir vraiment été.

Dans l’après-midi, il avait donc publié un nouveau tweet avouant son erreur, donnant de fait du crédit à la réponse d’Apple.

Il semble pour l’instant que la protection mise en place dans iOS 11.4 soit finalement solide. Mais nul doute que les recherches vont continuer.

Copié dans le presse-papier !

Au CES de Las Vegas, le constructeur lançait ses modèles X4S et X6S avec un point commun : ils proposaient de créer un réseau sans fil unifié, avec une architecture performante, reprises de sa gamme Orbi (voir notre test).

Aujourd'hui, Netgear lance un modèle intermédiaire : le X6 (EX7700). Il reprend les caractéristiques de ses prédécesseurs avec l'utilisation de la technologie FastLane 3, un réseau tri-bande et un lien dédié avec le routeur.

Il se veut plus abordable que le X6S, avec un tarif public annoncé de 149 dollars. Il en reprend le format et la couleur, avec un look retravaillé. Il ne se limite ainsi pas à une installation sur une prise.

Un peu à la manière de l'Orbi Micro de la marque, il n'a que deux ports réseaux et ne pourra pas faire office de hub. Ses caractéristiques sont également plus proches du X4S (AC2200, 400 + 867 + 867 Mb/s, quatre antennes).

Sa date de lancement en France n'a pour le moment pas été précisée.

Copié dans le presse-papier !

La refonte de la plateforme était déjà l'occasion de remonter les contenus originaux des membres. Désormais, Reddit ouvre la bêta de son onglet News aux utilisateurs de son application iOS ; une bonne manière d'attirer les utilisateurs, jusque-là habitués aux applications tierces et au site mobile.

L'onglet remonte les actualités de divers domaines (politique, science ou sport), issues des communautés les plus actives. Reddit a défini des lignes de conduite pour les sous-forums sélectionnés et prévoit une extension au site web à l'été, ainsi qu'une classification plus fine des sujets.

Comme le note TechCrunch, cet onglet Actualités se concentre sur les publications de médias, et non sur les révélations de redditeurs, pourtant régulières.