du 31 octobre 2019
Date

Choisir une autre édition

L'éditeur de texte a décidé de porter un message politique avec la dernière version de son logiciel, dont le nom est un appel à libérer le peuple ouïghour. Quelques jours auparavant, une vingtaine de pays des Nations Unies (dont les États-Unis et le Royaume-Uni) ont demandé à la Chine de stopper la répression des Ouïghours, comme l'explique FranceTV Info.

Des Chinois se sont rapidement révoltés contre cette prise de position de Notepad++, en étant particulièrement virulents sur GitHub, comme le rapporte The Next Web. De son côté, l'éditeur explique son choix : « Nous pouvons choisir de ne pas agir lorsque des gens sont opprimés, mais lorsque ce sera notre tour, il sera trop tard et il n'y aura plus personne pour nous aider ».

« Les gens me diront encore une fois de ne pas mélanger la politique avec les logiciels/affaires. Cette décision aura sûrement une incidence sur la popularité de Notepad++ : parler de politique est exactement ce que les éditeurs et les sociétés commerciales essaient généralement d’éviter », peut-on lire dans le billet de blog.

Notepad++ 7.8.1 s'appelle « Free Uyghur » et s'attire les foudres d'utilisateurs chinois
chargement Chargement des commentaires...