Spotify permet désormais aux artistes utilisant sa plateforme de mettre en avant des produits dérivés. Ils peuvent ainsi mettre en avant leur boutique de t-shirts ou certains articles en particulier.

Spotify assure ne toucher aucune commission sur ces ventes, destinées à arrondir les angles avec les artistes afin qu’ils puissent tirer davantage de revenus de leur présence sur la plateforme.

La dernière artiste en date à profiter de cette option n’est autre que Maggie Lindermann qui, pour faire la promotion de son nouveau single, a conclu un partenariat avec une marque de cosmétiques et a donc ajouté sur sa page Spotify un lien vers une boutique vendant du rouge à lèvres à 18,95 euros.

Difficile dans ce contexte de dire que la plateforme vend du maquillage, contrairement à ce qui peut être lu ici ou là.

Non, Spotify ne vend pas de maquillage
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Le 22 novembre, Futuremark proposera un nouvel outil pour mesurer les performances d'un système dans le cadre d'une utilisation pour la réalité virtuelle.

Il s'agit de la scène Cyan Room qui sera proposée à travers VRMark. On y retrouvera un monde sous-marin, un peu à la manière de Bioshock, qui doit exploiter de manière plus exigeante les cartes graphiques, avec un rendu 5K.

Copié dans le presse-papier !

Blizzard propose un week-end de jeu gratuit de ce vendredi 17 novembre (à partir de 20h) au lundi 20 novembre sur PC, PlayStation 4 et Xbox One.

L'éditeur propose régulièrement ces sessions pour son FPS multijoueur, l'un des grands succès de l'année, malgré de grosses difficultés du côté de l'e-sport.

À la dernière Blizzcon, l'entreprise a annoncé une nouvelle héroïne (Moira) ainsi que la carte Blizzardworld, un parc d'attraction virtuel.

Copié dans le presse-papier !

Nouvelle mise à jour mensuelle pour la console (et ses déclinaisons) de Microsoft, après la Fall Update du mois dernier. La version 1711 poursuit d’ailleurs le travail commencé avec la 1710.

Cette dernière avait par exemple introduit l’épinglage de blocs de contenus sur l’écran d’accueil. La 1711 y ajoute les clubs, l'éditeur précisant dans son communiqué que d'autres pourraient arriver plus tard. De même, la 1710 autorisait le transfert simplifié des jeux d'une console à une autre via le compte utilisateur alors que la 1711 élargit le concept aux réglages : ils sont maintenant synchronisés par le compte et appliqués lors de la configuration d'une nouvelle console.

D'autres petits ajouts sont présents, comme de petits Game Hub pour les titres joués récemment, de nouvelles notifications pour les principaux contenus après un temps d'absence, ou encore la possibilité de supprimer des jeux du profil s'ils ne contiennent pas de Succès déverrouillés. On peut en outre utiliser l'application Xbox pour Android ou iOS pour finir de configurer la console pendant qu'elle télécharge la première grosse mise à jour après le démarrage.

La nouvelle mouture se télécharger comme d'habitude dans les paramètres de la console, ou s'installera d'elle-même au prochain redémarrage.

Copié dans le presse-papier !

La commission fédérale des communications (FCC) a supprimé l'interdiction de détenir un journal et une chaine de télévision dans la même zone, ou de disposer de deux chaines locales quand il n'y en a pas au moins huit en concurrence.

La décision devrait profiter au Sinclair Broadcast Group, le principal propriétaire de chaines locales outre-Atlantique, qui acquiert à tours de bras les stations locales. Au point d'inquiéter des élus. Il y a quelques jours, deux sénateurs démocrates ont réclamé une enquête du Congrès contre Ajit Pai, le président de la FCC.

Ils s'interrogent fortement sur les liens entre la commission et le groupe Sinclair, sur lequel la commission a refusé de se justifier. Ce vote s'inscrit dans un mouvement de dérégulation massive des télécoms, entamée cette année par l'administration républicaine.

Elle devrait passer une nouvelle étape avec le retrait de la neutralité du Net, annoncée pour décembre.

Copié dans le presse-papier !

Le constructeur se prépare pour la 5G et annonce sa gamme de modems XMM 8000. Ils prendront en charge les bandes en dessous des 6 GHz, ainsi que les fréquences millimétriques.

Le premier représentant est le XMM 8060 qui pourrait arriver dans des terminaux mobiles dès la mi-2019 selon le fondeur. En plus de la 5G, il prend également en charge la 4G, 3G et 2G. Nous n'avons par contre pas plus de détails sur ses caractéristiques techniques.

Intel en profite pour annoncer un nouveau modem 4G (LTE catégorie 19), le XMM 7660, qui vient se placer au-dessus du XMM 7560 annoncé au MWC de Barcelone. Le fabricant annonce un débit descendant de 1,6 Gb/s, il équipera des terminaux mobiles commercialisés en 2019 précise Intel.