du 02 septembre 2019
Date

Choisir une autre édition

Nintendo, Microsoft et Sony durcissent le ton autour des loot box

Les fameuses boites sont des lots de cadeaux aléatoires, dont la valeur et l’intérêt dépendant du jeu dans lesquelles elles sont achetés. Elles font polémique depuis longtemps car « poussent » les joueurs à dépenser de l’argent sans savoir ce qu’ils vont avoir. 

Ils savent qu’ils auront un ou plusieurs cadeaux, mais pas lesquels. FIFA 18, Overwatch et Counter Strike : Global Offensive sont souvent cités en exemples.

Nintendo, Microsoft et Sony, devant la vague des critiques et des changements législatifs en cours un peu partout – les loot box ont été classées en jeux de hasard illégaux en Belgique par exemple – vont procéder à un changement très net l’année prochaine.

À une date qui reste à définir, tout éditeur ayant recours aux loot box dans un jeu devra indiquer précisément le pourcentage de chances d’obtenir un élément particulier. Une information probablement rébarbative, mais nécessaire à l’acte d’achat, puisque les bonus les plus rares sont un puissant moteur d’achat.

Certains éditeurs prennent les devants et se préparent à se débarrasser purement et simplement des loot box. C’est le cas de Psyonix (qui appartient à Epic Games), père du célèbre Rocket League, comme le rapporte le Washington Post. Les pochettes surprises virtuelles seront remplacées par des achats in-app classiques. Les joueurs pourront donc acheter directement les pièces qu’ils souhaitent, sans doute au prix d’une facture alourdie. 

De nombreux joueurs apprécient toutefois le système des loot box, qui peut donner lieu à de juteux échanges privés. C’est du moins le cas lorsque les boites ne contiennent que des éléments décoratifs, sans influence sur la « puissance » du personnage. 

Un pas qu’avait franchi Star Wars Battlefront II fin 2017, avec le tollé que l’on connait. Le titre d’Electronic Arts avait d’ailleurs largement alimenté la polémique et poussé les autorités à se pencher très sérieusement sur le phénomène. 

chargement Chargement des commentaires...