du 16 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

NextRadioTV dément vouloir faire payer la diffusion de ses chaînes à Free, quid de BFM Business ?

Suite à l'affaire opposant TF1 à ses distributeurs comme Canal+ ou Free – le groupe souhaitant faire payer la diffusion de ses chaînes gratuites de la TNT – le regard s'est tourné vers les autres acteurs du secteur.

Lors de la publication des résultats d'Iliad, son directeur général, Maxime Lombardini, a indiqué avoir reçu une lettre recommandée de NextRadioTV (BFM, RMC, 01Net, etc.) ressemblant à celle envoyée par TF1 l'année dernière pour dénoncer les contrats en cours et mettre la pression côté négociations.

NextRadioTV appartient pour rappel en partie à SFR, qui a montré une certaine « écoute » à TF1, les deux sociétés ayant des intérêts communs à faire valoir face aux distributeurs.

Mais son patron, Alain Weill, a démenti l'information. Tout du moins a-t-il précisé à nos confrères des Échos qu'il s'agissait « d'un courrier banal qui disait que nous résilions le contrat par anticipation pour renégocier, comme nous le faisons tous les trois ans », confirmant au passage qu'il ne voulait pas être payé pour les chaînes de la TNT.

Pour autant, cela ne veut pas dire qu'il ne souhaite pas être payé pour certaines de ses chaînes. Fin 2017, Alain Weill déclarait au même journal qu'il essayait « de convaincre les distributeurs d'accepter de rémunérer BFM Business, car nous considérons que c'est un modèle d'avenir pour des chaînes aussi pointues que celle-là ».

Si BFM Business est accessible gratuitement sur de nombreux réseaux, notamment en ligne ou à la radio, elle n'est plus diffusée sur la TNT. Elle l'était précédemment en Ile-de-France, jusqu'à ce que BFM Paris ne prenne sa place. L'histoire ne dit pas si les distributeurs ont décidé de sauter le pas la concernant ou non.

chargement Chargement des commentaires...