du 13 juillet 2018
Date

Choisir une autre édition

Neutralité du Net : la FCC promet de lutter contre le spam de faux commentaires

Le 11 juin, la neutralité du Net a été retirée aux États-Unis. Cela après plus d'un an de campagne entre défenseurs des libertés numériques et fournisseurs de services d'un côté, et industrie télécom de l'autre, soutenue par l'administration Trump.

Dans ce cadre, l'autorité des télécoms (la FCC) acceptait les commentaires d'internautes. De nombreux messages émanaient de faux comptes, usurpant pour partie l'identité de vraies personnes. En mai 2017, le président de la FCC, Ajit Pai, reconnaissait l'existence de faux commentaires mais refusait de les supprimer, pour éviter de retirer d'éventuels messages légitimes.

Dans une lettre du 6 juillet, au sénateur démocrate Jeff Merkley, il promet la mise en place d'un CAPTCHA sur l'outil de commentaire, lors d'une future révision.

Il estime d'ailleurs que la plupart des faux messages étaient pro-neutralité (7,5 millions de messages identiques liés à 50 000 adresses, pour partie fausses). L'an dernier, une étude de l'industrie télécom estimait pourtant que 98,5 % des commentaires uniques soutenaient ce principe, plaçant les faux commentaires chez les « anti ».

Pai assure encore que ses décisions ne dépendent pas du soutien populaire pour chaque position. Outre-Atlantique, le retrait de la neutralité du Net est particulièrement impopulaire, Ajit Pai ayant été beaucoup moqué par des internautes pour son choix, dans la campagne pour défendre ce principe.

La FCC ne compte pas enquêter sur les faux commentaires liés à la neutralité, le sujet n'étant pas de son ressort.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Les revendeurs français commencent à montrer des signes de fébrilité lorsque l'on évoque avec eux la question de leurs stocks de puces Coffee Lake. Ils se vident sérieusement et l'approvisionnement s'avère compliqué, ce qui pourrait aboutir à une hausse des prix. Au risque d'envoyer les clients chez la concurrence.

Intel fait en effet face à une très forte demande sur l'ensemble de sa gamme, qui n'a pas migré en 10 nm comme cela était initialement prévu. Résultat : ça coince. Ce, alors que les Core de 9ème génération doivent arriver sur le marché et qu'AMD revient en force sur l'ensemble des segments avec ses processeurs Ryzen. Bref, il faut agir.

Sur les chipsets, la solution un temps évoquée de passer une partie de la production chez TSMC aurait été repoussée, au profit d'un retour à du 22 nm pour le H310 qui devient le H310C.

Côté processeurs, dans une Product Change Notification (PCN) récente repérée par Wccftech, Intel évoque l'utilisation d'un site au Vietnam, précisant que cela sera sans impact sur la finition ou la qualité des produits.

Cette note fait suite à d'autres du même genre envoyées depuis début avril (voir ici ou ), concernant différents chipsets et puces d'entrée de gamme. Cette fois, le site vietnamien sera en charge de plusieurs puces Core de 7ème génération, et entrera en service le 8 octobre.

Une date importante pour Intel puisque qu'il lancera son « nouveau » chipset haut de gamme : le Z390.

Copié dans le presse-papier !

Le studio de jeux vidéo, qui a connu le succès en 2012 avec sa série épisodique The Walking Dead, ne conserve que 25 employés sur 250.

Telltale a pâti de sa recette usée d'un jeu à choix, dont il n'a pas su se détacher, et dans laquelle les ficelles apparaissent rapidement.

Elle a aussi maintenu un moteur de jeu jugé vieillissant, Telltale Tool. En l'absence de moteur physique, notamment, les développeurs devaient animer à la main certains événements aujourd'hui banals. Une cause de ce qu'on appellerait « la fatigue Telltale », qui amenait aussi par nombreux ralentissements et bugs pour les joueurs.

Le personnel a rapidement crû pour accumuler les projets mais les performances commerciales ont chuté à compter de 2014, souligne Gamekult. Le studio aurait tenu grâce au jeu de survie 7 Days To Die, qu'il éditait.

Selon l'entreprise, les améliorations de l'an passé ne se sont pas traduites en ventes suffisantes pour tenir. À en croire deux employés, les problèmes de fond étaient compensés par de nombreuses heures supplémentaires, sans grande récompense.

Les 25 employés restants devraient honorer le contrat sur Minecraft Story Mode. La saison finale de The Walking Dead, à moitié publiée, pourrait être bouclée à l'aide de partenaires dont Telltale ne dit rien.

La série Stranger Things convenue avec Netflix et la seconde saison de Wolf Among Us passeraient bien à la trappe. Dans le cadre de son contrat avec Netflix, Telltale devait abandonner son vieux moteur pour Unity, référence actuelle pour les indépendants, rapportait Variety.

Copié dans le presse-papier !

Comme prévu, Mojave est disponible depuis hier soir 19h pour l’ensemble des possesseurs de Mac compatibles. Si votre modèle date d’au minimum mi-2012, il est pris en charge.

Les principales nouveautés sont un Mac App Store entièrement revu, un thème sombre, des actions rapides dans le Finder, les Piles sur le bureau, un outil capture remanié, de nouvelles applications (Bourse, Dictaphone et Maison) ou encore une sécurité qui se veut renforcée.

Le téléchargement fait environ 6 Go et peut donc prendre du temps, tout comme l’installation, selon la puissance de la configuration et surtout la présence d’un SSD. Comme toujours, une sauvegarde des données est chaudement recommandée. Mojave se récupère depuis le Mac App Store.

Nous reviendrons plus en détails prochainement sur les nouveautés de Mojave.

En marge de ce lancement, Apple diffuse aussi depuis hier soir une mise à jour 12.0.1 pour tvOS. On ne sait cependant pas ce qu’elle corrige, mais ce devrait être suffisamment important pour être géré une semaine à peine après l’arrivée de tvOS 12.

Copié dans le presse-papier !

Dans une interview aux Échos, Isabelle Falque-Pierrotin a dressé un nouveau bilan des plaintes, quatre mois après l’entrée en vigueur du règlement européen sur la protection des données (RGPD). « Les indicateurs explosent, prévient la présidente de la CNIL. Chez les particuliers, nous avons enregistré une augmentation de 64 % des plaintes et de la part les professionnels, nous avons reçu plus de 600 notifications de violations de données concernant environ 15 millions de personnes, soit environ 7 par jour depuis le 25 mai ».

Selon les premiers chiffres fournis par la même autorité, 100 jours après l’entrée en application du règlement, la Cnil nous avait indiqué avoir été saisie en tout de « 2 770 plaintes contre 1 780 sur la même période en 2017, qui était déjà une année record ». Soit hausse globale de près de 56 %.

Les plaintes, qui « portent essentiellement sur les obligations de transparence et le consentement », concernent pour certaines les géants du Net. Ces plaintes collectives seront traitées en priorité, assure IFP chez nos confrères. Elle sait que les autorités de contrôle jouent ici leur crédibilité. Quant à Mark Zuckerberg, qui voit dans le RGPD un texte « très positif », elle répond que cette posture est surtout « un enjeu d'image et de marketing » de la part du réseau social. 

Sur son site, la CNIL dévoile d’autres chiffres, notamment ces 24 500 organismes qui ont désigné un délégué à la protection des données. La commission fait d’autres annonces, comme la mise en ligne prochaine d’un Mooc pour se familiariser avec les fondamentaux du règlement, ou encore de fiches pratiques pour les collectivités. 

Copié dans le presse-papier !

L’ancien directeur de cabinet d’Axelle Lemaire (secrétaire d’État au Numérique) a été chargé « d’assurer la mise en œuvre du plan « AI for humanity » annoncé par le président de la République le 29 mars dernier ».

Bertrand Pailhès, qui a d’ores et déjà pris ses fonctions au sein de la Direction interministérielle au numérique (Dinsic), « travaillera en étroite collaboration avec tous les ministres en charge de la mise en œuvre du plan ». Il prendra notamment part au comité de suivi mensuel de la stratégie d’intelligence artificielle.