du 15 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Netflix : l’indice de performance chute à son plus bas historique avec 2,04 Mb/s

Chaque mois, la plateforme de streaming publie son indice de performance des principaux fournisseurs d’accès à Internet. Il s’agit du « débit moyen aux heures de grande écoute du contenu Netflix regardé en streaming ».

Habitué de la dernière place depuis plusieurs années, Free signe en octobre son plus mauvais score depuis le lancement de Netflix en France (septembre 2014) : 2,04 Mb/s seulement.

SFR (xDSL) est en hausse de 0,15 Mb/s (3 Mb/s) et se rapproche doucement de son niveau moyen de 2015/2016, avant son importante chute début 2017. Dans le haut du tableau, Orange est à 3,40 Mb/s (+0,3 Mb/s), Bouygues Telecom à 3,52 Mb/s (-0,10 Mb/s) et SFR THD (fibre et câble) en tête avec 3,69 Mb/s (+0,2 Mb/s).

Free est également à la dernière place au niveau européen, derrière la Pologne (2,16 Mb/s) et l’Irlande (2,38 Mb/s). Dans la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient (Middle East) et Afrique), seule l’Afrique du Sud fait moins bien avec 1,66 Mb/s.

Pour rappel, Free a attaqué en justice Netflix en juin dernier, justement à cause de cet indice des performances et aurait demandé à en être retiré. Ce n’est visiblement toujours pas le cas.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Hier, la société annonçait le rachat (surprise) de l'éditeur de logiciels CA Technologies pour 18,9 milliards de dollars.

Le moins que l'on puisse dire c'est que le marché ne semble pas convaincu, puisque Broadcom dévisse en bourse et perd 19 milliards de capitalisation en l'espace de quelques heures.

De plus de 243 dollars, l'action est passée juste en dessous des 200 dollars lors de l'ouverture de la bourse (-19 %), avant de remonter doucement à près de 210 dollars en fin de séance (-14 %). De son côté, CA Technologies gagne 18,6 %.

« C’est l’acquisition la plus bizarre, hors de propos et non stratégique de la dernière décennie », affirme un analyste à Reuters.

Copié dans le presse-papier !

Les pilotes Radeon Software Adrenalin Edition 18.7.1 viennent d'être publiés par la société. Ils n'apportent pas de fonctionnalité particulière, mais corrigent surtout quelques soucis dans différentes situations.

Des gains de performances de 20 à 30 % sont promis pour Earthfall dans différentes situations, alors que la dernière saison de Fortnite ne devrait plus être gâchée lorsque des étoiles seront visibles à l'écran.

Copié dans le presse-papier !

Selon le Wall Street Journal, la SEC tenterait de savoir si Facebook a suffisamment prévenu ses investisseurs des collectes et traitements de données possiblement illégitimes par des tiers. La commission questionnerait le groupe sur le sujet.

Elle avait rejoint, ces dernières semaines, une enquête de la Commission fédérale du commerce (FTC), du FBI et du ministère de la Justice. Tous s'interrogent sur le scandale Cambridge Analytica, révélé en mars, et la fuite de données qui aurait touché 87 millions d'internautes en 2014.

La SEC compterait découvrir quelles informations Facebook détenait sur cette brèche, et si la société a analysé les risques de partages illicites d'informations personnelles. Elle chercherait également à déterminer si elle aurait dû prévenir ses actionnaires en 2015, quand elle a découvert pour la première fois l'affaire.

Copié dans le presse-papier !

La société déclare que cette affaire remonte au 19 décembre 2017. Utilisant des identifiants valides, une personne non autorisée se connecte sur l'interface de son fournisseur de « Cloud Computing ». Elle crée un compte administrateur et en profite pour effectuer quelques opérations de reconnaissance dans l'environnement de travail.

À l'époque, aucune information personnelle des utilisateurs n'était présente, le pirate est donc reparti bredouille. En avril, un employé de TimeHop y transfère une base de données contenant des informations personnelles de clients et celle-ci est détectée par le pirate lorsqu'il revient en juin. Le 4 juillet, il dérobe les informations.

Le pirate est ainsi reparti avec les nom, prénom, date de naissance, genre, code pays, numéro de téléphone et email de près de 21 millions de clients de TimeHop. Aucune information bancaire, photo ou message n'est concerné affirme l'éditeur.

Plus embêtant, des jetons d'accès aux comptes des réseaux sociaux des utilisateurs étaient également présents (afin de récupérer vos images pour les utiliser dans TimeHop). Ils ont rapidement été révoqués, mais peuvent avoir théoriquement permis un accès au pirate pendant un court laps de temps. Aucune preuve n'indique que cela soit arrivé, assure la société.

Elle propose un tableau détaillé des fuites et du nombre de clients concernés à chaque fois. Une colonne est dédiée à ceux se trouvant dans une zone couverte par le RGPD.

Copié dans le presse-papier !

Après NVIDIA et sa Shield TV, c'est au tour de du FAI de capitaliser sur l'arrivée de cette fonctionnalité au sein des appareils sous Android TV en France.

Bouygues affirme que la mise en place date du 10 juillet mais ne semble évoquer que le modèle 4K et pas la Bbox classique. Nous tenterons d'en savoir plus.

Côté services, le changement de chaîne, de volume, le lancement d'applications ou le contrôle des services domotiques sont évoqués.