du 28 juin 2018
Date

Choisir une autre édition

Il s'agit d'une évolution du TS-1635 présenté il y a près de deux ans. Le TS-1635AX reprend exactement le même châssis avec 12 baies de 3,5 pouces et 4 de 2,5 pouces.

À l'intérieur par contre, un SoC Marvell Armada 8040 (quatre cœurs Cortex-A72 à 1,6 GHz) est aux commandes au lieu d'un Annapurna Labs Alpine AL-514 (quatre cœurs Cortex-A15 à 1,7 GHz), toujours avec 4 ou 8 Go de mémoire vive.

Comme l'indique la lettre « X » dans son nom, le NAS dispose de deux ports réseau 10 GbE (SFP+), en plus de deux RJ45 Gigabit et trois USB 3.1 Gen 1. Deux emplacements PCIe sont toujours présents. QNAP annonce une disponibilité immédiate, sans donner de prix. On le trouve toutefois déjà en vente chez certains revendeurs pour 1 649,95 euros.

NAS QNAP TS-1635AX : 16 baies et deux ports réseau 10 GbE
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Après un peu moins de deux ans et demi sans mise à jour, cette implémentation du protocole SSH2 vient de passer en version 1.8.1. Par rapport à la 1.8.0 d'octobre 2016, les notes de version font état de neuf brèches colmatées.

Elles portent les références CVE-2019-3855, CVE-2019-3863, CVE-2019-3856, CVE-2019-3861, CVE-2019-3857, CVE-2019-3862, CVE-2019-3858, CVE-2019-3860 et CVE-2019-3859.

Copié dans le presse-papier !

Si l’on en croit certaines découvertes récentes dans la bêta 6 d’iOS 12.2, la station de charge sans fil AirPower d’Apple pourrait être sur le point de sortir.

Dans le code de la bêta figure ainsi des références au support de la station, avec possibilité de recharger jusqu’à trois appareils en même temps. il serait également prévu une animation sur l’écran de l’iPhone pour montrer le niveau de charge de chaque appareil lié.

Selon 9to5Mac, la découverte va dans le sens d’une sortie proche de l’accessoire. Initialement, l’AirPower avait été présenté en septembre 2017 en même temps que l’iPhone X, et promis pour une commercialisation en 2018. On l’a même pensé tout simplement annulé il y a encore quelques mois.

Copié dans le presse-papier !

Après des mois de rebondissements et d'une lutte aux enchères avec Comcast, c'est finalement Disney qui avait remporté la bataille.

Depuis, les autorités ont donné leurs feu vert et il ne restait donc plus qu'à finaliser l'opération. C'est désormais chose faite depuis aujourd'hui. Certaines chaînes comme Fox News, Business, Sports et des actifs ont été transférées à Fox Corporation avant la conclusion de cette opération.

Pour rappel, Disney hérite au passage de 30 % de Hulu, qui viennent s'ajouter aux 30 % dont la société disposait déjà. Disney voudrait aussi croquer les 10 % que détient AT&T (Warner Media). Les 30 % restants sont dans les mains de… Comcast.

« Disney aimerait racheter nos parts. Je ne pense pas que cela arrivera à court terme », affirmait récemment le directeur général de NBCUniversal.

Copié dans le presse-papier !

Comme on pouvait s'en douter, malgré un premier communiqué vigoureux, la filiale du groupe de Patrick Drahi, propriétaire de Molotov et SFR, n'a pas coupé l'accès à ses chaînes de la TNT à son concurrent cette nuit.

Hier en fin d'après-midi, il a plutôt fait savoir que « les chaînes BFM/RMC acceptent la médiation proposée par le CSA ». Un CSA qui va devoir également se pencher sur le message affiché aux spectateurs de ces chaînes les alertant de son conflit avec Free.

Altice justifie son changement de position par le fait que « Free ne rejette plus le principe d’un accord global portant sur la distribution de ses chaînes en clair et de leurs services associés contre versement d’une rémunération, de même nature que ceux conclus avec les groupes TF1 et M6 ».

On attend désormais de voir la suite qui sera donnée à cette affaire.