La néobanque a apporté quelques modifications à ses CGU, afin de s'adapter à la directive européenne PSD2. Le principal changement consiste à « permettre à des services de paiement tiers d’accéder directement à notre infrastructure bancaire si le client le permet, et donc l’agrégation de plusieurs comptes bancaires ».

Les frais de rejet de prélèvement voient leur prix se maintenir à 3 euros, mais la néobanque facture désormais le rejet en lui-même plutôt que sa notification.

Enfin, le coût de la commande d'une nouvelle carte bancaire baisse de 10 à 6 euros, mais s'appliquera désormais à toutes les commandes, et plus seulement celles faisant suite à un vol.

En cas de refus de ces nouvelles CGU, N26 fermera votre compte avec un préavis de deux mois.

N26 met à jour ses conditions générales d'utilisation
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Toutes les plateformes actuellement supportées par Microsoft peuvent récupérer dans Windows Update un important correctif pour Defender, plus particulièrement son Malware Protection Engine. Le bulletin CVE-2017-11937 évoque une faille critique, exploitable à distance et permettant d'exécuter arbitrairement du code, ce qui est le pire des scénarios.

L'exploitation peut se faire via un fichier spécifiquement conçu, analysé par Defender. L'éditeur avertit lui-même que faire lire un fichier à un utilisateur n'a rien de particulièrement difficile, soulignant ainsi la dangerosité de la brèche. Selon Microsoft, aucune exploitation active de la faille n'a été remarquée, mais elle est suffisamment grave pour que la société n'attende pas le prochain Patch Tuesday, qui arrive pourtant dans quelques jours.

Point « amusant », les détails de la faille ont été communiqués confidentiellement à Microsoft par le GCHQ, l'équivalent anglais de la NSA. Le correctif se télécharge dès maintenant depuis Windows Update.

Copié dans le presse-papier !

Trois ans après Jurassic World, Owen Grady et Claire Dearing reprennent du service pour tenter des sauver les dinosaures d'une extinction (l'histoire ne fait donc que se répéter) suite à l'explosion du volcan d'Isla Nublar.

Juan Antonio Bayona est le réalisateur de ce cinquième opus de la saga, tandis que Steven Spielberg et Colin Trevorrow (réalisateur de Jurassic World) sont producteurs délégués.

Jurassic World: Fallen Kingdom sortira dans les salles de cinéma française le 6 juin 2018.

Copié dans le presse-papier !

Pendant que Microsoft continue de cacher les chiffres de vente de la Xbox One, Sony annonce fièrement que sa console de salon, toutes variantes confondues, a franchi la barre des 70 millions d'exemplaires vendus. Ce, quatre ans après son lancement.

Ces consoles sont accompagnées de 617,8 millions de jeux selon les estimations du fabricant. Les ventes de casques PlayStation VR se portent elles aussi plutôt bien, puisque 2 millions de casques ont déjà trouvé preneur, ainsi que 12,2 millions de copies des 150 titres disponibles en réalité virtuelle sur la console.

Copié dans le presse-papier !

Vous vous souvenez du film de 1983 ? Hé bien une nouvelle version se prépare pour l'année prochaine, sous la forme d'une série interactive.

Le premier teaser a été mis en ligne (une trentaine de secondes seulement) et permet de donner le ton : il surfe sur les importantes fuites de données de ces dernières années, plutôt nombreuses.

Le concepteur de jeux vidéo Sam Barlow (Her Story) est aux commandes, en partenariat avec la start-up Eko, la société de cinéma MGM et M ss ng p eces. Attendons maintenant de voir quelle forme prendra exactement cette nouvelle adaptation : jeux vidéo, série interactive, un peu des deux ?

À nos confrères de Variety, Sam Barlow explique que WarGames 2018 essayera de « répondre aux questions soulevées par le film original et d'en poser de nouvelles dans un monde où la technologie a fondamentalement changé nos vies ». 

Copié dans le presse-papier !

Désormais, lorsque vous posez une question sur une personnalité, la version mobile du moteur de recherche peut vous répondre avec une petite vidéo de la personne concernée. Cette fonctionnalité prend la forme d'une « carte » occupant une bonne partie de l'écran du smartphone.

Ce service aussi indispensable qu'inutile est en cours de déploiement aux États-Unis avec Priyanka Chopra, Will Ferrell, Tracee Ellis Ross, Gina Rodriguez, Kenan Thompson, Allison Williams, Nick Jonas, Mark Wahlberg, James Franco, Seth MacFarlane, Jonathan Yeo et Dominique Ansel.

Voici quelques exemples mis en avant par Google : What Gina Rodriguez’s pet peeve is, What movie changed Nick Jonas’ life et enfin Want Kenan Thompson’s input on what makes something funny. En France, il suffit de changer sa langue et sa position géographique pour en profiter également.