du 05 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Pour arriver à de tels débits, ils exploitent bien évidemment une interface PCI Express 3.1 x4 et NVMe 1.3. Des versions de 240 à 1 920 Go sont annoncées par le fabricant, avec des puces de NAND TLC Toshiba BiCS3 et un contrôleur Phison E12. Ils sont tous au format M.2 2280 (80 mm de longueur).

Les débits en lecture sont de 3,4 Go/s dans tous les cas, mais la vitesse en écriture dépend de la capacité : 1,1 Go/s pour 240 Go, 2,1 Go/s pour 480 Go et enfin 3,1 Go/s pour 960 et 1 920 Go. Sur des fichiers aléatoires de 4 ko, il n'est plus question que de 55 Mo/s en lecture et 325 Mo/s maximum en écriture.

L'endurance oscille entre 380 To en écriture pour la version de 240 Go et 3 115 To pour celle de 1 920 Go. Dans tous les cas, la garantie est de cinq ans.

Ils seront disponibles mi-septembre, mais le fabricant les propose en précommande sur son site : 92,71 dollars pour 240 Go, 138,88 dollars pour 480 Go, 263,17 dollars pour 960 Go et enfin 563,62 dollars pour 1 920 Go. Soit 0,27 dollar par Go au minimum.

MyDigitalSSD BPX Pro : des SSD M.2 jusqu'à 3,4 Go/s en lecture et 3,1 Go/s en écriture
chargement Chargement des commentaires...