du 04 décembre 2019
Date

Choisir une autre édition

Mozilla veut des réponses et des engagements sur la vente du .org

Le rachat du Public Interest Registry (PIR) gérant le .org par Ethos Capital fait couler beaucoup d'encre, soulève de nombreuses questions et inquiétudes. Après les craintes et le lancement d'une campagne pour sauver le .org par l’Electronic Frontier Foundation, c'est au tour de Mozilla d'entrer dans la danse

Pour la fondation, « Ce genre de vente n'est pas intrinsèquement mauvais. Il est possible que, avec des garanties suffisantes, une société privée puisse agir en tant qu'un bon gestionnaire du .org. Cependant, il est clair que les enjeux sont importants, et que quiconque en a le pouvoir devrait intervenir de toute urgence pour ralentir les choses et poser les questions délicates ». 

Mozilla demande ainsi à l'ICANN et au conseil d'administration de l’Internet Society (ISOC) de « prendre du recul et de fournir au public des réponses ». La fondation liste neuf questions.

Pêle mêle, on retrouve : les mesures sont-elles suffisantes pour protéger les intérêt des organisations, quelles  assurances que le PIR et Ethos tiendront leurs promesses, l'ISOC a-t-il reçu plusieurs offres de rachat pour le PIR et, le cas échéant, quels critères en plus du prix ont été retenus, etc. 

chargement Chargement des commentaires...