du 25 octobre 2017
Date

Choisir une autre édition

Tor a lancé récemment sa campagne de don annuelle et vient d'annoncer que Mozilla allait en un équivalent à l'ensemble des sommes récoltées, dans la limite de 500 000 dollars.

Un beau geste pour la fondation, même si certains trouveront toujours ironique que Mozilla soutienne d'un côté Tor, et de l'autre côté continue d'intégrer Google Analytics à ses projets (voir ici ou ), livrant donc ainsi les données de ses utilisateurs à Google.

Pour rappel, vous pouvez également soutenir Tor à travers notre propre campagne de dons défiscalisables (à 66 %), puisque nous soutenons chaque année des projets qui protègent votre vie privée à hauteur de 30 % des montants perçus.

Mozilla double les dons effectués à Tor (mais utilise toujours Google Analytics)
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Le gestionnaire de projets Trello s'était fait manger par Atlassian pour 425 millions de dollars en janvier 2017. Il passe aujourd'hui à l'offensive en rachetant Butler et son outil d'automatisation pour Trello.

L'éditeur explique sur son site qu'il permet de mettre en place des règles, des commandes planifiées, des boutons personnalisés, etc. De son côté, Trello affirme qu'avec l’acquisition de Butler, il « sera le seul outil de ce type à disposer de capacités d’automatisation natives ».

Le montant de la transaction n'est pas précisé.

Copié dans le presse-papier !

Le moins que l'on puisse dire au sujet de la PlayStation Classic, c'est que Sony ne s'est franchement pas préoccupé des questions de sécurité. À un tel point qu'on se demande si la machine n'a pas été conçue dans le but d'être facilement bidouillée.

Comme le rapporte Ars Technica, deux hackers ont trouvé le moyen d'ajouter simplement de nouveaux contenus à la console grâce à un simple périphérique USB. En effet, si le kernel de la machine est bien protégé par un algorithme de chiffrement, sa clé est stockée localement sur la machine. Cela revient à fermer sa porte à clé, mais en laissant la clé sous le paillasson.

À ce rythme, la prochaine étape, l'installation d'émulateurs de consoles autres que la PlayStation, ne devrait être qu'une question de semaines.  

Copié dans le presse-papier !

Kyle Pflug, en charge de la communication communautaire du projet, a répondu à des questions d'internautes sur Reddit. Il a notamment évoqué le cas des Progressive Web Apps (PWA) et des extensions.

Sous Windows 10, ces applications sont récupérables depuis le Store (à l'instar de Twitter) et reposent actuellement sur le moteur EdgeHTML/Chakra. Elles continueront de fonctionner et de disposer d'un support. Les développeurs pourront choisir entre cette solution et le nouveau moteur de rendu.

L'installation des PWA devrait être possible directement depuis le navigateur, en complément de l'approche actuelle. La société continue de miser sur ces applications pour attirer les développeurs.

Du côté des extensions, on se doutait bien que l'utilisation de Chromium ferait évoluer la situation, comme pour Brave, Opera ou Vivaldi. Pflug confirme que c'est bien l'un des objectifs de son équipe, même s'il ne rentre pas dans les détails sur la façon dont elles seront distribuées. Pour rappel, leur installation passe actuellement par le Microsoft Store.

Copié dans le presse-papier !

Partie de la Terre en septembre 2016, la sonde se trouve désormais à moins de 20 km de son objectif. Durant la phase d'approche, les instruments scientifiques étaient braqués sur l'astéroïde pour commencer les mesures.

Les analystes ont révélé « la présence de molécules contenant des atomes d’oxygène et d’hydrogène liés, appelées "hydroxyles" », affirme l'agence spatiale. « L’équipe soupçonne que ces hydroxyles se trouvent un peu partout sur l’astéroïde dans des minéraux argileux contenant de l’eau, signifiant qu’à un moment donné les matériaux rocheux de Bénou ont interagi avec l’eau », ajoute-t-elle.

Bénou est trop petit pour avoir de l'eau liquide en quantité, mais laisse penser qu'il s'agit d'un fragment d'un corps bien plus gros sur lequel se trouvait de l'eau. La prochaine étape est maintenant de récupérer un échantillon sur place et de le ramener sur Terre, en 2023 si tout va bien.

Copié dans le presse-papier !

Lors d'une conférence de presse à Hong Kong, le fabricant s'est attardé sur quelques éléments de son prochain smartphone qui devrait être officiellement annoncé à la fin du mois.

Honor laisse de côté l'encoche (« notch ») pour… un trou dans l'écran à l'emplacement de la caméra de 20 Pixels (en haut à gauche), comme l'indique UberGizmo. Des prototypes fonctionnels du Honor View 20 étaient en démonstration sur place.

À l'arrière, un capteur Sony IMX586 de 48 Mpixels est présent. Afin d'améliorer les clichés en basse luminosité, il peut agréger quatre pixels pour n'en faire plus qu'un, avec une définition de 12 Mpixels pour le rendu final.

La disponibilité du Honor View 20 est prévue pour le 26 décembre en Chine et à partir du 22 janvier à l'international. Pour le moment, pas un mot sur les tarifs.