du 12 octobre 2017
Date

Choisir une autre édition

Movies Anywhere : un service pour agréger les offres de vidéo à la demande

Walt Disney passe la seconde dans le domaine de la VOD avec l'annonce d'un nouveau service autour duquel sont associés plusieurs géants du secteur : Movies Anywhere. Il est pour le moment accessible uniquement aux États-Unis.

Le but est de proposer une même interface pour différents acteurs comme la Fox, Sony, Universal et Warner Bros (7 300 films annoncés au catalogue). La Paramount ne fait pour le moment pas partie de la photo de famille et il faudra voir ce qu'il en est pour de plus petits studios d'ici quelques mois.

Google a confirmé dans un billet de blog qu'il participait à l'initiative aux côtés d'Amazon, iTunes et Vudu. Plus concrètement, si vous achetez un film de l'un de ces studios sur ces plateformes, il pourra être accessible à travers Movies Anywhere (sous conditions).

Une solution qui n'est pas sans rappeler l'initiative UltraViolet à laquelle Disney s'est opposé en lançant notamment son propre service Disney Movies Anywhere, basé sur KeyChest. C'est d'ailleurs ce service qui a tout simplement été ouvert à d'autres studio.

Une nouvelle étape, donc, dans le long parcours des solutions un peu usine à gaz visant à garder la main sur l'offre légale, tout en essayant de donner l'impression d'être à l'écoute de l'utilisateur. Espérons que, cette fois, ce sera la bonne…

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Les Coffee Lake-S à huit cœurs ne sont un secret pour personnes. Les partenaires d'Intel attendent ce lancement avec impatience, même si la grille tarifaire reste à découvrir, celle-ci conditionnant le succès de ces nouvelles puces.

Néanmoins, les choses commencent à se préciser. Attendus pour la rentrée, ces processeurs se montrent dans des documents officiels d'Intel dans leur version Xeon E.

Dans le même temps, de premiers résultats de tests ont été mis en ligne par des personnes ayant accès à ces puces. AMD n'est pas en reste puisque l'on découvre pour l'occasion des Ryzen mobile hautes performances (série H) qui devront venir lutter contre Kaby Lake-G.

Copié dans le presse-papier !

Après avoir été rachetée par Imagination Technologies en 2013, MIPS Technologies (créée en 1984 par John Leroy Hennessy) change encore de main et tombe dans l'escarcelle de Wave Computing, une société lancée en 2010.

Cette dernière est spécialisée dans l'intelligence artificielle et exploite notamment l'architecture de processeurs MIPS. Le montant de la transaction n'est pas précisé.

Selon Derek Meyer, PDG de Wave Computing, « il s'agit d'une étape importante non seulement dans l'histoire des deux sociétés, mais aussi pour l'industrie de l'intelligence artificielle ». « L'acquisition de MIPS nous permet de combiner des technologies pour créer des produits offrant une plateforme unique idéale pour l'IA et l'apprentissage profond » ajoute-t-il.

Copié dans le presse-papier !

Petite mise à jour OTA pour le smartphone, estampillée 5.1.8. Principal apport, « l'amélioration de la qualité audio des appels », ce qui n'est jamais un mal.

On ne sait pas encore si cette nouvelle version corrige le problème détecté par certains utilisateurs. Activer le haut-parleur lors d'un appel pouvait en effet couper complètement le son. L'interlocuteur pouvait entendre mais n'était donc plus entendu.

La nouvelle mouture apporte également davantage de stabilité, que ce soit dans la gestion du signal réseau ou dans le système. Là non plus, personne ne s'en plaindra.

La mise à jour est disponible depuis les Paramètres de l'appareil.

Copié dans le presse-papier !

À l'occasion de la conférence Computer Vision and Pattern Recognition (CVPR) de Salt Lake City, le constructeur va dévoiler de nouvelles avancées en matière de traitement vidéo grâce à ses GPU.

Mais pas question de rapidité de compression/décompression ou même d'intégration d'un nouveau moteur améliorant la qualité. Plutôt de recherches concernant le slow motion.

La société se dit ainsi capable de reconstruire cet effet depuis une prise de vue à seulement 30 images par secondes. Une présentation détaillée se tiendra le 21 juin prochain.

Pour parvenir à ce résultat, les équipes de NVIDIA ont utilisé la bibliothèque CUDA Deep Neural Network (cuDNN) et PyTorch pour entraîner un réseau neuronal avec des Tesla V100 en analysant onze vidéos prises à 240 ips.

Le constructeur ne dit pas quelle puissance est nécessaire à la reconstruction d'une vidéo. Mais un tel dispositif pourrait intéresser certains acteurs dans le domaine professionnel, ou des services de stockage de vidéos en ligne qui voudraient le proposer à leurs clients, même s'ils n'ont pas un smartphone avec gestion du slow motion.

Copié dans le presse-papier !

L'établissement bancaire s'associe à The Pokémon Company pour proposer à ses clients des cartes Visa (Premier) et VPAY (disponible dès 15 ans) à l'effigie de Pikachu.

Les fans devront mettre la main au porte-monnaie pour en profiter : 12 euros par an tout de même. Du 15 juin au 15 juillet 2018, l'option est cependant proposée à 1 euro la première année.