du 26 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Modems : Qualcomm accuse Apple d'avoir dérobé des secrets pour aider Intel

C'est un billard à trois bandes qui est en train de se jouer, sur fond de guerre des brevets qui dure depuis maintenant plusieurs années entre Qualcomm et Apple.

Historiquement, le fabricant de smartphones se fournissait chez Qualcomm pour ses modems. Mais depuis l'iPhone 7, des puces Intel sont également intégrées.

Selon Reuters, Qualcomm accuse désormais Apple d'avoir volé des secrets commerciaux afin de les donner à Intel pour l'aider à améliorer ses puces. Le géant de Santa Clara n'est pas directement visé par cette nouvelle plainte, qui ne concerne donc qu'Apple.

Qualcomm reproche au fabricant de l'iPhone « d'avoir orchestré une campagne de plusieurs années pour voler des informations confidentielles et des secrets commerciaux »

« Une fois de plus, Apple a trahi ses engagements contractuels et s'est approprié les droits de Qualcomm afin d'améliorer ses performances et d'accroître ses profits » déclare le directeur juridique de Qualcomm, Don Rosenberg, à l'AFP.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

En novembre dernier, le revendeur annonçait Neural TTS (NTTS) ou Neural Text-To-Speech. Basée sur l'intelligence artificielle, elle permet d'avoir « une voix plus naturelle et, en fonction du contexte, permet à Alexa d’adapter également son style de voix ».

Outre-Atlantique, lorsque vous demandez à Alexa quelles sont les dernières nouvelles, l'intelligence artificielle sait désormais « quels mots ou quelles phrases doivent être accentués pour une présentation plus réaliste des informations ».

Des exemples avec différentes voix sont disponibles par ici.

Copié dans le presse-papier !

La société de sécurité Check Point a trouvé un bon support publicitaire. Elle a découvert un problème permettant de prendre la main sur un compte Epic Games, donc Fortnite. Le jeu gratuit compterait environ 200 millions de joueurs, faisant la fortune actuelle de l'éditeur.

Pour être piégé, l'utilisateur doit cliquer sur un lien factice (envoyant vers un sous-domaine d'epicgames.com). En exploitant une faiblesse du sous-domaine, la page renvoie vers un serveur contrôlé par le pirate, avec du code vérolé. Ce code récupère le jeton d'authentification du compte Epic, qu'il envoie au pirate.

L'internaute doit bien sûr être identifié pour que le procédé fonctionne. Le jeton en question permet de lancer le client de jeu Epic. Il est généré une fois les identifiants fournis, pour maintenir l'authentification.

La faille a été rapidement comblée par Epic, qui assure n'avoir aucune preuve d'exploitation.

Copié dans le presse-papier !

Comme prévu, le fabricant a présenté hier un zoom optique 10x pour smartphone. Dans la lignée du zoom 5x « sans perte » présenté en 2017, il utilise trois capteurs (dont un grand-angle) et un téléobjectif « couché » couplé à un prisme pour récupérer l'image, comme le rapporte GSM Arena.

La combinaison de l'ensemble donnerait un zoom optique 10x. L'équivalent en 35 mm serait une focale de 15,9 à 159 mm. Pour rappel, le précédent zoom 5x avait été intégré dans des prototypes de smartphones, mais aucun produit commercial n'a été lancé jusqu'à présent.

Le constructeur en profite pour annoncer un capteur d'empreinte sous l'écran 15 fois plus grand que son modèle actuel. Il serait par exemple capable de lire deux empreintes à la fois.

Dans tous les cas, aucun smartphone n'est pour le moment annoncé avec l'une ou l'autre des technologies. Il faudra certainement attendre le MWC de Barcelone pour en apprendre davantage.

Copié dans le presse-papier !

Après une mise à jour 4.0.3 discrète il y a peu, Free vient de diffuser cette nouvelle mouture qui a cette fois droit à une note de version.

On y apprend que des correctifs ont été mis en place, notamment pour le mode bridge, le VPN ou l'agrégation xDSL/4G. Les utilisateurs rencontraient également des problèmes avec les produits Philips Hue ou Somfy, qui devraient désormais faire partie du passé.

On note surtout que le support du Wi-Fi sur des blocs de 160 MHz (relevé lors de notre analyse du Server de la Freebox Delta) est désormais fonctionnel. Il devrait donc être possible d'atteindre 1 Gb/s en Wi-Fi.

Nous avions aussi rencontré des soucis avec le RAID de HDD de 2 To, Free nous ayant confirmé qu'un problème était à régler de son côté. C'est le cas avec la version 4.0.4 nous a précisé l'équipe hier, ce que nous avons pu confirmer.

Reste que Freebox OS a encore besoin d'évoluer pour permettre de profiter au mieux du nouveau Server, des éléments d'aide étant encore tagués 3.0, quand d'autres éléments ne fonctionnent pas encore ou mal.

Les développeurs semblent cependant avancer vite, et on peut espérer que ces problèmes seront vite oubliés.

Copié dans le presse-papier !

La vidéo dure moins d'une minute, mais tout est en place pour faire plaisir aux fans : la musique, l'ambiance mystérieuse, des « effluves » et la fameuse voiture Ecto-1 qui se découvre sous une bâche.

La sortie est prévue pour 2020, avec Jason Reitman aux commandes, le fils d'Ivan Reitman qui a réalisé les deux premiers SOS Fantômes (1984 et 1989). Ce dernier est présent puisqu'il est un des producteurs.

Ce nouvel opus sera la suite selon son réalisateur, comme le rapporte Première : « Je me suis toujours considéré comme un fan de Ghostbusters, depuis que j’ai pu visiter le plateau à l’âge de six ans. Là, ce sera un nouveau chapitre de la saga, pas un reboot. Il y a ce qui s’est passé dans les années 80, et ce film se situera aujourd’hui ».