du 22 août 2018
Date

Choisir une autre édition

La société termine son année fiscale 2018 avec des revenus de 110,360 milliards de dollars pour 16,57 milliards de bénéfices net. Dans le premier cas, la hausse est de 14 % sur un an, tandis que les bénéfices sont en baisse de 35 %.

L'explication est simple : les bénéfices sont grevés de 13,7 milliards de dollars au titre de la réforme fiscale de Donald Trump (Tax Cuts and Jobs Act ou TJCA). Sans elle, ils auraient été de 30,27 milliards de dollars, en hausse d'un peu plus de 15 %.

Tous les voyants sont au vert chez Microsoft, avec des hausses sur tous ses secteurs d'activité. Azure est sans contestation en tête avec des revenus ayant grimpés de 89 % sur un an. Dynamics 365 suit avec 61 %, puis la section gaming (+39 %), Office 365 (+38 %), LinkedIn (+37 %), etc.

Microsoft dépasse les 110 milliards de dollars de chiffre d'affaires sur un an
chargement Chargement des commentaires...